Header ad
Header ad

29e session du CA du LNS : Des produits relevés et analysés en 2018

29e session du CA du LNS : Des produits relevés et analysés en 2018

Le Laboratoire national de la santé (LNS) a tenu dans ses locaux, le mercredi 13 mars 2019, sa 29e session ordinaire du Conseil d’administration. Elle était présidée par le professeur Sékou Oumar Dembélé, en présence du directeur général du LNS, Benoit Y Koumaré et des administrateurs.

Le directeur général du Laboratoire national de la santé (LNS), Benoit Y Koumaré a indiqué, dans son mot de bienvenu, que pour la surveillance classique de la qualité des produits, 3518 échantillons révélés ont été analysés contre 3030 échantillons en 2018, les taux de non conformités ont été de 5,52% pour les aliments, boissons et 21,65% pour les eaux.

Il regrette de dire que, pour des cas spécifiques des médicaments, les échantillons ont été déclarés non conformes suite à l’absence et au sous-dosage de principes actifs ainsi qu’à des types de conditionnement non réglementaires. Il a aussi révélé que, concernant les denrées alimentaires, les sels et produits assimilés, les viandes et produits carnés, les produits laitières et dérivés, les fruits et légumes ont constitués les classes de produits qui étaient retrouvés fréquemment non conforme. Avant d’ajouter que, les non conformités étaient surtout liés à la mauvaise qualité microbiologique des aliments et des paramètres qui renseignent des procédés de transformation.

Pour les ambitions 2019, le directeur du laboratoire national de la santé a sollicité auprès des administrateurs, un appui pour un projet de budget arrêté en dépense et recettes à la somme de 909 186000 FCFA contre une dotation corrigée de 854 800 762 FCFA en 2018, soit une augmentation de 6,36%.

En prenant la parole, pour l’ouverture des travaux, le président du Conseil d’administration, professeur Sékou Dembélé a félicité le laboratoire pour avoir réalisé une mobilisation de près de 99% au 31 décembre 2018 pour  son budget corrigé qui s’élevait à 858 254 082 FCFA. Il a ajouté que les grands événements de l’année ont été entre autre : le renforcement et la surveillance des médicaments par l’utilisation des kits MinilabR et du TruscanR qui peuvent renseigner directement de la qualité globale des produits sur le terrain, le renforcement des capacités du personnel par la mise en œuvre d’un plan de carrière, la formation pour 5 attaché de recherche, 2 cadres A et 5 Agents techniques soit 30% du personnel.

F. COULIBALY (Fondement)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *