Header ad
Header ad

Affiche du portrait du Chef d’État dans les bureaux de services étatiques : Quelle valeur morale ?

Affiche du portrait du Chef d’État dans les bureaux de services étatiques : Quelle valeur morale ?

Quelle est l’importance de l’affichage du portrait officiel du Chef de l’État, Président de la République dans les bureaux des ministères, des directions générales, des directions nationales et autres structures et départements étatiques ? Au Mali comme dans beaucoup de pays, il est obligatoire d’afficher la photo du portrait officiel du Chef de l’État et le Président de la République. Quelle est son importance ?

Le Président de la République au vrai sens du terme doit être un homme ou une femme qui incarne des valeurs sociétales, employé du peuple qui lui donne mandat pour servir la nation. Cependant, force est de reconnaitre que les Présidents de la République n’incarnent pas cette valeur dans beaucoup de pays du monde dont le Mali. Ils sont nombreux ces présidents qui viennent au pouvoir pour se servir au dos du peuple qui leur fait confiance. Certains sont de  vrais pilleurs du denier public en complicité avec leur famille, leurs proches et amis.

Au Mali, les différents présidents qui ont eu la chance de présider aux destinées de la nation peuple ont tous, à un moment donné été critiqués pour leur gestion clanique et chaotique. Aucun de ces présidents ne fai5 l’unanimité au sein de la population, tous ont été sujets à controverse. La question qui se pose est de savoir si c’est normal d’accrocher la photo du Président de la République dans les bureaux de tous les départements et structures étatiques. « Je ne vois pas l’intérêt de l’affichage de l’image des président dans les bureaux. Aucun de ces présidents n’incarnent en réalité les valeurs auxquelles aspirent  l’ensemble du peuple Malien », laisse entendre un jeune fonctionnaire sous l’anonymat. Un autre ajoute que les présidents sont traités de tous les noms par les populations alors pourquoi afficher leur image dans les bureaux, cela n’a aucune importance.

En outre, il est pour mémoire d’homme, qu’en juillet 2019, le jeune Président ukrainien, Volodymyr Zelensky a fait devant les députés de son pays cette déclaration : « Je ne veux vraiment pas de mes photos dans vos bureaux, car je ne suis ni un dieu, ni une icône, mais plutôt un serviteur de la Nation. Accrochez plutôt les photos de vos enfants et regardez-les à chaque fois que vous voulez prendre une décision. ». Cette idée doit être adoptée au Mali surtout que le pays a fortement besoin d’une refondation sur tous les plans.

Par ailleurs, en France l’accrochage du portait du Président de la République est une tradition républicaine lancée en 1871. A chaque début de mandat, le président de la République française fait réaliser son portrait officiel, affiché par la suite dans les mairies, les commissariats, les préfectures et les ambassades. En effet, aucun texte législatif ne prescrit l’utilisation des symboles républicains comme les portraits de présidents dans les bâtiments publics. Il s’agit d’une tradition républicaine à laquelle tout le monde se soumet toutefois.

Au demeurant, suite au coup d’État, le portrait d’IBK vient d’être remplacé par celui du nouveau président de Transition, Ba N’Daw et ce portrait est à vendre à 100 000 F CFA à l’AMAP.

S.B. TRAORE

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *