Header ad
Header ad

Artère de la route de l’aéroport international Modibo Keita: la société Yara oil construit illicitement une station d’essence

Artère de la route de l’aéroport international Modibo Keita: la société Yara oil construit illicitement une station d’essence

L’on peut affirmer de ne pas avoir vu une telle chose mais dire que c’est impossible au Mali, ce serait mal connaître le pays. Le pays dans lequel certains individus semblent être au-dessus de la loi. D’aucuns estiment que quand on dispose d’argent et que l’on est riche, on est autorisé à faire tout ce qu’on veut. Ainsi, les lois de la République sont foulées au pied, car la justice serait sous leur pied. C’est le cas aujourd’hui, de la société Yara oil qui vient de construire une station d’essence sur l’artère public de la route de l’aéroport international Modibo Keita, au vu et au su des autorités compétentes. 

La Société Yara oil est en pleine construction d’une station d’essence sur l’artère publique sur la route de l’aéroport international Modibo Keita. Presque fini, cette station, il faut le dire, n’a pas sa place sur cette artère, non seulement il encombre la route mais aussi il constitue un danger pour les familles voisines. Il est pour mémoire d’homme que sous le temps de l’ancien président de la République, Amadou Toumani Touré il y a eu le déguerpissement en 2005. À l’époque, le Mali s’apprêtait à accueillir le 23esommet Afrique-France. Pour rendre belle la ville de Bamako et notamment la route qui lie l’aéroport au centre ville, un grand réaménagement fut réalisé. C’est pour cette raison, que ladite route a été agrandie en démolissant les kiosques, les boutiques, les stations d’essence. Certes, au moment des faits, les victimes ont exprimé leur indignation, mais force est de reconnaitre que la route de l’aéroport offre une belle image aux usagers de ladite route et aux étrangers qui se rendent à Bamako.

Par ailleurs, il est malheureux de constater qu’au Mali certains richards, doués en spéculation foncière, sont capables d’acheter des terrains, des parcelles sur n’importe quel lieu. Les espaces publiques, les routes ne sont pas épargnées par ces démons de terre. C’est pourquoi, le cas de l’artère publique de la route de l’aéroport international Modibo Keita, construit par la Société Yara Oil dépasse l’entendement des populations bamakoises notamment celles de la Commune V.

Ainsi, la question qui taraude les esprits est de savoir qui a osé vendre cet espace ? Et par quelle audace la Société Yara oil a accepté de l’acheter ? Les autorités communales ne voient-ils pas la construction de l’artère de la route de l’aéroport international Modibo Keita ou sont-elles complices ? Alors, il faut des réponses claires à ces questions.

Néanmoins, selon nos sources, le propriétaire de cet espace a voulu le vendre il y a plus de 5 ans. Tous les intéressés venus sur le lieu pour faire le constat de vue, se sont rendu compte que c’est un lieu où on ne doit pas construire. Mais, il semble que c’est la société Yara oil qui s’est considérée intouchable, qui n’aurait pas hésité à se procurer cette artère publique en construisant sa station d’essence. Si cela reste en l’état, il faut s’attendre à la construction de toutes les artères de la route de l’aéroport.

Il faut cependant solliciter les autorités compétentes à faire un tour sur le lieu à la fin de témoignage, en prenant des sanctions idoines afin que ce genre de situation ne soit pas encouragé.

Nous revenons avec les témoignages des victimes dans la prochaine parution.

B. KONE

LE FONDEMENT

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *