Header ad
Header ad

Cercle de Tenenkou : L’ADCT s’indigne contre l’insécurité grandissante

Cercle de Tenenkou : L’ADCT s’indigne contre l’insécurité grandissante

Dans le cadre de la recherche d’une solution définitive à la crise qui sévit dans le cercle de Tenenkou, les membres de l’Association pour le Développement du  Cercle de Tenenkou (ADCT) ont tenu à la Maison de la presse, le samedi 19 janvier 2019, une conférence de presse. Elle a été animée par le Président de ladite association, Dr. Témoré Tioulenta, autour du thème : « la situation sécuritaire dans le cercle de Tenenkou : des faits et des pistes de solutions ».

Selon le Président de l’Association pour le Développement du  Cercle de Tenenkou (ADCT), Dr. Témoré Tioulenta la situation sécuritaire dans le cercle de Tenenkou a été une préoccupation de l’association pour le développement du cercle avant même la crise multidimensionnelle de 2012, comme le prouvent les alertes faites par les membres. A ses dires, les manifestations de cette préoccupation se sont poursuivies et renforcées au fur et à mesure de la progression, de l’aggravation et de la cristallisation de la crise dans la région de Mopti et davantage avec sa métamorphose en tensions « interethniques » dans certaines de ces localités. Face à la situation, le Président a soutenu que son association invite ses membres et l’ensemble de personnes de bonnes volontés à trouver une solution à la crise. Raison pour laquelle, l’association a fait plusieurs activités et des rencontres, elle s’est affilée à plusieurs associations à but similaire, participée à de multiples rencontres d’échange sur la question sécuritaire, animée des assemblées et des conférences. D’estimer qu’en aout 2016, la situation sécuritaire dans le cercle de Tenenkou s’est aggravée de façon exponentielle. « Il ya eu en effet de nombreuses personnes enlevées parmi lesquelles certaines sont encore aux mains de leurs ravisseurs, de personnes disparues, de personnes assassinées et de personnes déplacées. Aujourd’hui, toutes les communes du cercle sont affectées et visées », a-t-il énoncé. « Nous sommes confrontés à des phénomènes nouveaux, c’est-à-dire l’enlèvement massif de bétail et l’embargo dans le village. Le vol de bétail un phénomène particulièrement préoccupant, qui entraine approvisionnement dans une longue durée. C’est l’instauration d’une sécurité minimale qui mettra fin aux massacres, aux assassinats et meurtres ciblés, au ramassage du bétail, à l’embargo imposé à des villages », a-t-il dénoncé. A l’en croire, l’association favorisera le retour de l’administration et des services sociaux de base ainsi que des personnes déplacées dans leurs localités de départ et les perspectives de développement. Avant de dire que l’État Républicain a le devoir de protéger les personnes et leurs biens sur toute l’étendue du territoire national, il doit y faire face avec vigueur, détermination et à hauteur des attentes à cette mission régalienne.

Pour des pistes de solutions, ADCT préconise de désarmer tous les porteurs illégaux d’armes, des milices d’obédiences, des terroristes de toutes provenances et des individus armés aux agendas diversifiés écument indument et depuis longtemps le cercle.

G. COULIBALY

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *