Header ad
Header ad

CLIN D’ŒIL: Et si c’était cela l’héritage du général Moussa TRAORE

CLIN D’ŒIL: Et si c’était cela l’héritage du général Moussa TRAORE

Nous leur avons expliqué les erreurs que nous avons commises. J’espère qu’ils comprendront et éviteront ces erreurs là, de manière à ce que le Mali soit sur le droit chemin. Je n’ai jamais désespéré de mon pays. Je l’affirme, il y’a eu trop de gâchis, mais il y’a encore parmi nous des patriotes. Ces patriotes là ils vont les faire sortir pour remettre le Mali sur ses jambes. Ça c’est certain !

Ce sont les mots de l’ancien président Moussa Traoré, qui a tiré sa révérence le Mardi 15 septembre 2020. Il a admis qu’il a fait des erreurs. Il a fait surtout savoir aux jeunes militaires, qui ont parachevé l’œuvre du mouvement du 05 Juin, lors de leur visite à son domicile, qu’il espère que ses erreurs seront certainement évitées par ceux ci.

Il a tenu à faire comprendre qu’il existe encore des patriotes et qu’il pense que les militaires qui ont la réalité du pouvoir aujourd’hui iront les chercher. Et si c’était le véritable testament du général pour le Mali. Dans cette interview il a reconnu ouvertement avoir fait des fautes.

Mais il a aussi montré qu’il croyait en un Mali d’espoir, même s’il reconnaissait qu’il y’avait eu de graves insuffisances. Surtout il n’avait point donné un blanc seing aux jeunes militaires, au contraire il leur avait demandé d’aller trouver des patriotes.

Pardonnons au général, et prenons ses derniers propos comme des indications, et surtout comme un leg. Le Mali a besoin de s’apaiser et de se réconcilier très certainement.

Moussa Sey Diallo, élu communal

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *