Header ad
Header ad

Coronavirus : Les conséquences sur l’économie mondiale

Coronavirus : Les conséquences sur l’économie mondiale

 

Déclaré en fin décembre 2019 dans la ville de Whhan en Chine centrale, l’épidémie de coronavirus est aujourd’hui un virus qui constitue une panique mondiale par sa transmission facile inter-humaine. Son dernier bilan, le moment sous mettions sous la presse, selon les autorités chinoises, plus de 1000 morts et plus de 30000 infectés. Au-delà de l’effroi de ce virus qui a restreint le déplacement en Chine constitue aujourd’hui une menace sur l’économie dans beaucoup des pays lesquels leurs marchandises en importent majoritairement. 

La Chine est la septième économie mondiale et le deuxième pays d’accueil de l’investissement direct étranger. Les performances de la Chine sont d’autant plus remarquables que les réformes y sont progressives et que ce pays se développe en dépit du contrôle important, bien que déclinant, exercé par l’État sur le capital des entreprises et de l’intervention des pouvoirs publics dans l’économie. Ainsi, il est un pays a valorisé les commerces et les commerçants de beaucoup des pays y aillent pour importer leurs marchandises. Depuis la déclaration de cette épidémie ‘’ Coronavirus’’ en Chine fin décembre notamment en Whhan et confirmée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) le 23 janvier 2020, le monde a eu un autre regard sur le trafic sur la Chine. Une maladie mortelle et qui n’a pas, pour le moment, un remède, selon les chercheurs scientifiques a retreint le déplacement les chinois dans leur propre pays. Elle a paralysé l’économie car les commerçants et les hommes d’affaires ont peur de ne pas être infecté par ce virus. Certains pays ont déjà interdit leur vol sur la Chine et interdit l’atterrissage un vol en provenance.

Aujourd’hui dans les marchés, les prix des marchandises provenances de la Chine comment à connaitre la rehausse. Ibrahim Sylla, un jeune commerçant nous explique que depuis ce virus a été déclenché il n’a pas pu voyager sur la Chine et il n’a pas faire une commande qu’il puisse avoir ses marchandises sur place. Il dira que cette situation a beaucoup joué sur ses activités commerciales. Ses propos ont été soutenus par Amadou Traoré, commerçant imports et exports, qui a affirmé que ce virus est confirmé les prix des marchandises sont en trains de connaitre le rehaussement, car la majorité des marchandises de notre pays proviennent de la Chine. Pour sa part, ce client qui est entrain de se procurer des téléphones portables, pour revendre, a affirmé que les prix deux semaines avant sont différent d’aujourd’hui, et il y a eu l’augmentation de 2000 F CFA et voire 3000 F CFA sur le téléphone. Pour ce jeune économiste, Abdoulaye Mariko, explique que la Chine est devenue l’un des centres névralgiques de l’économie mondiale et l’actuelle crise sanitaire rappelle cette extrême dépendance. Selon ce dernier, la Chine n’est pas seulement l’usine du monde, elle est aussi sa pharmacie. Le pays représente ainsi aujourd’hui 60 % de la production mondiale de paracétamol.

Les détresses des maliens en Chine

Les maliens qui sont en Chine pour les activités commerciales et autres sont très inquiets pour cette situation. « Nous sommes ici avec de peur de ne pas avoir ce virus. Nous ne pouvons pas sortir et si pas besoin indispensable on sort, on se camoufle avec les objets adaptés pour éviter le virus et c’est utilisable pour une seule fois. Même avoir actuellement la nourriture c’est tant de souci, vraiment on ne sait pas quoi faire », nous a confié un malien résidant en Chine il y 10 ans. Selon lui, les activités commerciales sont entrain de paralyser car tout le monde se méfie pour ce virus mortel. Par ailleurs, dans une vidéo qui circulait sur le toit la semaine une étudiante a demandé aux autorités maliennes de leurs secourir pour regagner le bercail qu’ils sont une cinquantaine malien dans en Whhan, cette ville d’où le virus a été détecté et qui en train de compter ses victimes chaque jour que Dieu fait.

KOME A

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *