Header ad
Header ad

Coronavirus : Quel impact sur les recettes douanières ?

Coronavirus : Quel impact sur les recettes douanières ?

Depuis 2012, le Mali traverse une crise politico-sécuritaire qui a eu un impact sur tous les domaines de la nation notamment son économie. Au moment de sortir la tête de l’eau, voilà qu’une pandémie du nom de Coronavirus ou COVID 19 fait son apparition secouant ainsi les pays les plus développés de la planète. À cause de cette pandémie les frontières, les aéroports, les écoles sont fermées.

Cependant, la fermeture des frontières et des aéroports, il faut le dire, constitue une perte énorme pour l’atteinte des objectifs assignés à la Direction générale des Douanes du Mali. Cette pandémie que nous soyons un expert en économie ou pas, devons savoir qu’elle impactera sur l’économie mondiale plus précisément sur celle du Mali qui est un pays pauvre et enclavé. Néanmoins, l’espoir serait permis si cette pandémie disparaissait le plus rapidement possible. Sinon, il faut craindre que l’économie soit à l’arrêt et que les douanes maliennes aient plus de difficultés pour mobiliser les recettes qui lui sont assignées par les autorités compétentes.

Aujourd’hui, on constate que les pays les plus développés s’engagent à faire face à une crise économique mondiale que cette pandémie va provoquer. Le Coronavirus depuis son apparition en Chine en fin décembre 2019 a fait déjà des milliers de morts. Des fonds débloqués pour faire en sorte que les chercheurs puissent dans un bref délai trouver un vaccin contre ce virus mortel. Le Mali qui a connu ses cas positifs le 25 mars dernier et depuis le prix des marchandises de connaît une augmentation. Pire, les maliens s’inquiètent pour la pénurie des denrées de premières nécessités. Face à cette préoccupation, les recettes douanières subiront une perte énorme. Ce qui impactera d’ailleurs l’ensemble de l’économie nationale.

Lutte implacable contre la fraude 

Par ailleurs, au-delà de cette pandémie, le Directeur général des Douanes, Mahamet Doucara monte au créneau depuis sa nomination pour mener une lutte implacable contre la fraude. D’ailleurs, c’est en gagnant ce pari que la douane a pu enregistrer un résultat honorable dont 555,3 milliards de F CFA sur 689,1 milliards de F CFA assignés. Et pour cette année 2020, les objectifs assignés s’estiment à 713, 580 milliards de F CFA. Retenons que ce secteur contribue à l’alimentation du budget de l’Etat à concurrence de 45 à 50% des recettes fiscales de l’Etat. Dans ses différentes visites sur le terrain, le DG a toujours instruit au gobelet des consignes qui peuvent atténuer voire endiguer la fraude. C’est pourquoi, le DG Doucara dira à ses hommes lors d’une visite sur le terrain : « Vous êtes la même douane, avec les mêmes missions, donc la même famille. Avec le peu de moyens humain et roulant dont vous disposez, vous devez être en mesure de mettre ensemble vos forces et vos renseignements pour réussir à mettre en échec la fraude qui déferle du versant septentrional de notre pays. L’administration des douanes n’a pas que la mobilisation des recettes comme mission. Les douanes ont également pour mission la protection des consommateurs à travers les saisies de produits de consommation contrefaits ou avariés».

Et d’ajouter que «Comme vous le savez, notre pays traverse de moments difficiles en termes notamment de sécurité. Ce qui fait que la présence douanière se limite pratiquement aux seules régions qui ne sont pas affectées par l’insécurité. C’est pourquoi, nous avons estimé important de déployer des efforts supplémentaires sur les versants guinéen et mauritanien afin de faire échec à cette source d’approvisionnement qui met à mal les recettes douanières». En plus, le DG Doucara se bat pour la sécurité de ses hommes notamment ceux qui sont sur le terrain et aussi la condition du travail des douaniers.

B. KONE

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *