Header ad
Header ad

Journée d’échange sur le RAMU : La MUGESPRESSE sensibilise les hommes de médias

Journée d’échange sur le RAMU : La MUGESPRESSE sensibilise les hommes de médias

La Mutuelle Générale de la Solidarité de la Presse (MUGESPRESSE) a organisé le mercredi dernier à la Maison de la Presse une journée d’échange et de sensibilisation sur la couverture santé universelle en vue d’expliquer aux hommes de médias le bien fondé du Régime d’Assurance Maladie Universelle (RAMU).

L’ouverture des travaux était placée sous la présidence du représentant du ministre de l’Économie numérique et de la communication, Cheick Oumar Maiga, qui avait à ses côtés, le Directeur national de la protection sociale et de l’économie solidaire, Mohamed Bassirou Traoré ; du représentant de la CANAM, Sériba Traoré, du président de la MUGESPRESS, Aly Diarra

L’adhésion au régime d’assurance universelle est désormais possible pour les journalistes, association et groupement de médias. Le RAMU est une fusion de l’ensemble des dispositifs de sécurité sociale dont le but est de permettre aux populations d’accéder au soin de santé dans un mécanisme de solidarité. «Nous travaillons de sorte que tous les journalistes puissent bénéficier désormais d’une couverture santé », a introduit le Président de la MUGESPRESSE, Aly Diarra. A cet effet, a-t-il ajouté, la traditionnelle campagne de proximité sera orientée dans les régions afin de toucher les 3000 travailleurs des radios éprouvés par le besoin d’une prise en charge santé dont les conséquences impactent négativement sur leur rendement dans l’exercice de leur profession. Dans la même dynamique, des émissions radiotélévisées animées par des spécialistes sur la question seront programmées sur les plateaux de nos stations de référence. Plusieurs autres activités de prise en charge gratuite seront initiées par nos soins avec nos partenaires classiques autour des dispositifs de l’AMO et de l’AMV, a-t-il éclairé.

Les autres intervenants ont abondé dans le même sens en soulignant que la presse malienne doit être nécessairement au centre  de la protection sociale gage d’un facteur de développement. 26% de la population malienne est dans une couverture, donc le RAMU permettra d’arriver à 100% de la population. Selon un programme qu’on ne pourra pas atteindre d’un coup, mais cela va être un processus  et  on espère d’ici une dizaine ou une quinzaine d’années, que toute la population aura accès au soin de santé, ont-ils énoncé.

Pour le représentant du ministre de l’Économie numérique et de la communication, Cheick Oumar Maiga, a affirmé que cette journée est une superbe initiative afin d’expliquer l’importance de la couverture médicale, l’importance de l’assurance universelle, l’assurance de la protection sociale aux hommes de médias. « Vous savez que dans notre pays quand vous voyez le revenu des gens, beaucoup de gens souffre, malade, incapable de se prendre en charge, tout simplement il manque énormément de moyen, parce qu’ils ont en réalité le niveau de revenu qui ne les permette pas », a-t-il regretté. Et de soutenir qu’avec le régime d’assurance maladie universelle qui vient de passer à l’assemblée nationale, la donne pourra changer.

G. COULIBALY

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *