Header ad
Header ad

Législative du 29 Mars : Oumar Diop, candidat en IV

Législative du 29 Mars : Oumar Diop, candidat en IV

Dans la course à l’élection législative du 29 Mars au 2 Avril 2020, le jeune Directeur de publication Oumar Diop du journal « l’Impartial » non moins directeur d’un Complexe scolaire à Lafiabougou, a jugé nécessaire de déposer sa candidature à la députation en Commune IV. Il est candidat indépendant, Ensemble Pour le Changement (EPC).

Oumar Diop est natif de la commune IV précisément à Lafiabougou, journaliste et enseignant à la fois. Très actif, combattant et défenseur des couches défavorisées et des causes nobles ; c’est ainsi qu’il est connu de tous dans la commune IV. Il est candidat indépendant ‘’Ensemble Pour le Changement’’ (EPC). « Je me suis présenté à l’élection législative c’est juste avec l’idée de démystifier un peu la chose parce que selon le malien vouloir prétendre à un poste tel que celui du député il faudra avoir de l’argent, il faudra être ancien maire ou maire. Je suis sorti du néant, je me suis lancé dedans, si tous les jeunes du Mali essaye vraiment de se lancer, on retirera la politique des mains des anciens politiciens », déclare-t-il.

A ses dires, « nous voulons un renouveau dans le fonctionnement de l’Etat, un renouveau dans la gestion de nos communes, et de notre pays.  Je me suis lancé parce que je veux un changement, raison pour laquelle le nom de ma coalition c’est  Ensemble Pour le Changement (EPC). Il faut que tous les jeunes du Mali arrivent à se donner la main parce que nous constituons à peu près 70% de la population malienne. Et qu’on essaye d’ignorer les 10.000 f cfa les 20.000 f cfa, parce que quelqu’un qui accède au pouvoir à travers ses sous, tu ne peux plus l’interpeller. Il ne peut plus te respecter parce que tu lui as montré ta faiblesse, je suis issu du bas-peuple, donc je connais l’aspiration du bas-peuple, ce qu’il endure parce que j’en fais partir ».

Selon le candidat de l’EPC Oumar Diop, une fois élu député « je serais l’intermédiaire entre les citoyens de la commune IV et l’administration publique. Je vais examiner les actions du gouvernement, étant  député je serais le contrôleur. Mon rôle consistera à m’assurer que les intérêts de la population soient bien protégés. Je vais me battre pour le bien être de la population de ma commune, je saurais relayer la bonne information aux populations de ma commune surtout en tant que communicateur je saurais me montrer à la hauteur  Inch’Allah !!!! Et enfin pour pouvoir relever ce défi énorme, j’ai besoin du concours et de l’accompagnement de tout le monde ».

Avec les autres candidats de son alliance « nous sommes fermement engagés à apporter notre pierre à l’édifice, avec d’autres personnalités et partis politiques amis qui partagent notre vision commune, à l’édification d’un État juste et responsable. Pour se faire, nous invitons l’ensemble de la jeunesse du Mali, particulièrement celle de la commune IV, les femmes et les hommes à se saisir de cette candidature pour se faire entendre. Nous avons besoin d’une nouvelle génération d’hommes politiques et sociaux pour préserver les intérêts économiques et sociaux du peuple malien’’, a martelé le candidat de l’EPC, Oumar Diop.

F. COULIBALY

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *