Header ad
Header ad

Législatives 2020 : Karim Keita une aubaine pour la Commune II

Législatives 2020 :  Karim Keita une aubaine pour la Commune II

Avec la convocation du Collège électoral le 29 mars prochain, les partis politiques et les personnes désirant siéger à l’hémicycle sont à pied d’œuvre pour le dépôt de leurs candidatures. Ce faisant, les alliances et les compositions des listes sont en train de se faire.

Aussi, certains anciens députés qui ont marque leurs empreintes au cours du mandat écoulé, solliciteraient une seconde fois, les votes de leurs électeurs. C’est le cas de l’honorable Karim Keita, député élu en Commune II du district de Bamako.

Pourquoi Karim Keita doit rempiler ? La réponse à cette question, voudrait qu’on jette un regard rétrospectif sur les réalisations faites, par l’actuel président de la Commission, Défense et Sécurité de l’Assemblée nationale. Il s’agit bien de Karim Keita, le fils du Président de la République, qui a été élu sur la liste RPM-CODEM et indépendante. Celle-ci avait victorieusement remporté le scrutin législatif de 2013, aux dépends d’autres listes constituées pour la circonstance.

Ainsi, dès son élection à l’hémicycle, l’honorable Karim Keita, à la différence de beaucoup d’hommes politiques, a été en contact avec sa population. Il a su mesurer le degré de ses souffrances, tout en acceptant d’apporter à la mesure du possible, des remèdes. C’est pourquoi, son appui et accompagnement ont été sentis, après la brillante victoire des « Onze créateurs de Niarala, de 21 motos et 1 million de F CFA en 2013. Cet appui sera réconduit l’année suivante avec une donation de 5 millions de F CFA.

Toujours à l’actif du député Karim Keita, des kits scolaires sont remis chaque année, aux écoles publiques de la commune II du district de Bamako. A la distribution de ces kits, s’ajoutent des bourses à certains bacheliers, pour aller poursuivre leurs études au Maroc ainsi qu’une enveloppe de 500 000F CFA comme argent de poche. S’y ajoute la remise de 1000 casques de protection aux élèves et étudiants du Mali.

Aussi, le CSCOM de Missira, l’un des quartiers de ladite commune, a été réhabilité sur financement de Karim Keita. Les forages ont été installés grâce à son apport financier à l’artisanat et au carrefour des jeunes de Bamako. De même, des matériels, d’une valeur de plus d’un million de nos francs, ont été remis au Centre Amaldème de ladite commune. Également, à son compte, une journée de don de sang, a été initiée, en guise de soutien aux FAMa.

Parlant des réalisations du bienfaiteur Karim Keita, qui a toujours pensé au bien être de son prochain, on peut citer, entre autres, : la donation de 12 tricycles aux personnes handicapées ; l’ouverture des salons de coiffure  pour plus de 100 handicapés; la formation de 100 sourds-muets en maçonnerie, électricité, plomberie, avec des équipements complets. Les bienfaits de l’honorable Karim Keita, ont concerné toutes les couches de la commune. C’est pourquoi, dès son élection à hémicycle, chaque année, il envoie à son compte, des pèlerins aux lieux saints de l’islam. Chaque année, à l’occasion de la fête de Tabaski, une contribution financière est faite à son nom, aux 13 chefs de quartier de sa circonscription électorale ainsi que l’organisation de la rupture collective dans certaines mosquées de la même commune.

En évoquant les réalisations inscrites sur son compte, il serait injuste de ne pas citer : le payement des factures d’électricité de la mairie de la commune II, à hauteur de plus de 18 millions de F CFA ; le goudronnage d’une rue de l’hippodrome et le pavage de certaines rues de ladite commune ; la donation de 13 “katakani” aux femmes du RPM, à l’occasion de la célébration du 8 mars 2019 ; la dotation régulière en carburant, du véhicule de patrouille du 3ème arrondissement du district de Bamako ; l’éclairage public d’une rue de Medina-Coura etc.

Refusant de tourner dos à ses électeurs, après son élection à hémicycle, Karim Keita a programmé de réaliser certains travaux non moins importants dans certains quartiers de ladite commune II. Cela à la demande des habitants des lieux. Il s’agit de : la réhabilitation du pont de Konebougou à Bougoula, pour permettre aux élèves d’accéder facilement à l’école, pendant les saisons de pluie ; la donation très prochaine de matériels aux groupements des femmes de la commune II etc.

Diakalia M Dembélé

22 SEPTEMBRE

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *