Header ad
Header ad

Législatives : Ces journalistes qui visent l’hémicycle

Législatives : Ces journalistes qui visent l’hémicycle

Ils sont nombreux ces journalistes qui nourrissent le rêve de rejoindre l’Assemblée Nationale du Mali lors des prochaines élections législatives qui pointent à l’horizon. Marakatié Daou, Lamine Diallo respectivement chargés de mission au ministère de la Santé et au ministère de l’Environnement et de l’Assainissement ; et  Seydou Oumar Traoré et  Abdoulaye Niangaly sont respectivement de la Radio Djekafo et du journal le Dépêche, ces journalistes aspirent rejoindre l’Assemblée nationale lors de la prochaine législative.

Plusieurs journalistes maliens se sont jetés sur la scène politique et ont comme seule ambition de rejoindre l’hémicycle. Ils ont pour la plupart posé des actions significatives dans leurs localités respectives d’où ils sont incontournables; de ce fait ils ont décidé de se lancer à la conquête d’une place à l’hémicycle.

Marakatié Daou, l’enfant de Somasso dans le cercle de Bla a depuis des années de préparé le terrain avec l’organisation d’un festival qui a permis aux ressortissants de la zone de se plonger dans leur culture et de le mettre en valeur ce qui permet la cohésion sociale. Il a aussi organisé des journées de reboisement pour la restauration de l’écosystème entre autres. Ses multiples actions pour le développement du cercle de Bla parlent en sa faveur et lui ont permis d’avoir une base électorale consistante. Il n’a qu’un seul souci le bien être de sa communauté. D’où l’objectif de sa candidature dans la localité de Bla (région de Ségou), sous la couleur du parti CODEM.

Pour le jeune Lamine Diallo, candidat dans le cercle de Yanfolila sous les couleurs de son parti, le CODEM, est prêt à frapper un grand coup en damant le pion aux autres candidats et a comme ambition d’insuffler du sang neuf dans la politique de cette localité du pays. Pour sa part, Seydou Oumar Traoré de la radio Djekafo est candidat du parti PS dans la circonscription électorale du cercle de Kati. Figurant sur une liste composée par des hommes et femmes chevronnés sur la scène politique Katoise. S’il accède à l’hémicycle, il est prêt à contribuer à  la mise en place d’un groupe parlementaire ou d’une synergie de groupes parlementaires crédibles, capables véritablement de jouer le rôle de gardien de l’action publique.

Quant à Abdoulaye Niangaly, c’est armé d’une base solide et une farouche expérience dans la presse qu’il aspire conquérir l’hémicycle, pour défendre les couleurs de l’UDD dans le cercle de Koro. Son but est de lutter contre l’isolement de Koro. Et également Oumar Diop natif de la commune IV plus précisément à Lafiabougou, journaliste et enseignant à la fois. Très actif, combattant et défenseur des couches défavorisées et des causes nobles ; c’est ainsi qu’il est connu dans sa commune. Il est candidat indépendant ‘’Ensemble Pour le Changement’’ (EPC).

En effet, si ces candidats parviennent tous à se faire élire au sein de l’Assemblée Nationale du Mali, on peut d’ores et déjà espérer qu’ils se battront pour leur localité respective, voire la nation entière et sans oublier évidemment la cause des  journalistes maliens.

Par ailleurs, pour ces journalistes chevronnés l’Assemblée nationale et ses députés sont coupables de la situation que nous connaissons aujourd’hui. Car ils devraient être très vigilants dans le contrôle de l’action gouvernementale. Alors, il est grand temps pour les électeurs d’élire des candidats dignes de foi et qui sont sincères pour qu’enfin le pays aspire à une démocratie exemplaire et dispose d’une assemblée respective.

F. COULIBALY

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *