Header ad
Header ad

Les 100 jours d’IBK au trône : l’Association Mali IBK appelle au dialogue et la réconciliation de la classe politique

Les 100 jours d’IBK au trône : l’Association Mali IBK appelle au dialogue et la réconciliation de la classe politique

Le Mouvement des Associations Libres pour les Idéaux d’Ibrahim Boubacar Keita (MALI IBK), a tenu un point de presse, le samedi 05 janvier 2018, pour informer les hommes de médias sur les premiers 100 jours du deuxième mandat présidentiel d’IBK. Il a été animé par le Président du MALI IBK, Adama Sogodogo en présence de ses membres et sympathisants.

D’entrée de jeu, le Président de MALI IBK, Adama Sogodogoa dit que la fin des 100 premiers jours du mandat présidentiel est considérée dans leur tradition démocratique comme une escale politique nécessaire à la présentation des grandes orientations du quinquennat à venir.

L’orateur a saisi l’opportunité pour réitérer ses vives félicitations au président de la République Ibrahim Boubacar Keita, pour sa réélection à son second et dernier mandat. Il a félicité tous les acteurs qui ont contribué à cette victoire. Au cours de ce point de presse, le Président Sogodogo a lancé un appel solennel au dialogue et à la réconciliation nationale à l’endroit de la classe politique malienne ; au respect des institutions de la république ; présenter la nouvelle dynamique du MALI IBK en rapport avec les grands chantiers de la république. Avant de laisser attendre que le MALI IBK entend apporter sa contribution citoyenne au projet du Président de la République, le « Mali qui avance ».

A ses dires, IBK a été proclamé élu par la Cour constitutionnelle du Mali à la suite du second tour des élections présidentielles, avec 67, 16% des voix contre 32,84% pour son challenger. Cette confiance renouvelée du peuple malien à son endroit est une marque de résonnance du travail déjà accompli et de la volonté manifeste de croire à son nouveau projet « le Mali qui avance ». Selon lui, le respect des institutions de la république s’impose à tous, il a donc invité les autorités maliennes à identifier, retrouver ,poursuivre et sanctionner, conformément aux lois en vigueur, toutes celles et tous ceux qui, par fourberie, contribuent à troubler l’ordre public, s’adonnent à la calomnie, à la duplicité manifeste, à des injures publiques ou à divulguer des informations fausses susceptibles de pousser les populations à la révolte.

Avant de souligner que la nouvelle dynamique imprimée à l’action du MALI IBK porte désormais sur le rassemblement  de tous les acteurs clés du renouvellement du mandat autour des idéaux communs, la participation pleine et active de tous à la construction nationale à travers un accompagnement plus intelligent des actions du gouvernement ainsi que la promotion des membres du MALI IBK par des appuis conséquents aux moyens nécessaires à l’atteinte  de leurs objectifs respectifs.

F. COULIBALY

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *