Header ad
Header ad

Lutte contre le VIH SIDA : ARCAD-SIDA et la Coalition Plus à pied d’œuvre

Lutte contre le VIH SIDA : ARCAD-SIDA et la Coalition Plus à pied d’œuvre

Le Conseil d’Administration de Coalition Plus a tenu, le dimanche 3 février 2019, un point de presse au grand l’hôtel de Bamako sous la thématique: « promouvoir la démarche communautaire, mettre en œuvre des innovantes de coopération renouvelant les rapports Nord/Sud et valoriser et diffuser au sein d’une région l’expertise communautaire qui s’est forgée localement en adéquation avec le contexte non seulement épidémiologique mais aussi social, culturel et politique ».

Il a été animé par la présidente de la Coalition Plus, Mme Hakima Himmiche, du directeur Afrique Coalition Plus, Dr Aliou Sylla et du président exécutif de l’ARCAD-SIDA, Mme Dembélé Bintou Keita.

Selon la présidente de la coalition plus, Mme Hakim Himmiche, la coalition travaille dans plusieurs pays pour faire baisser les prix de traitement de l’hépatite C. Elle collabore pour la gouvernance partagée entre associations du Nord et du sud. Les personnes les plus vulnérables au VIH sont considérées discriminées voire criminalisées, a-t-elle dit.

La directrice exécutive d’ARCAD-SIDA, Mme Dembélé Bintou Keita, affirme que les difficultés sont liées aux questions de financement et aux questions de loi. Par ailleurs, elle a soulignée leur présence sur le terrain, notamment de Gao à Kayes. « Nous avons 18 sites de traitement dont d’autres insérés dans les centres de santés et également des centres de santés sexuelles », a-t-elle rappelé. Selon elle, ces centres de santés sexuelles prennent soin des personnes séropositif et séronégatif à risque.

Pour éradiquer l’épidémie en Afrique, Dr Aliou Sylla suggère l’expertise communautaire, d’assainir l’environnement en informant l’opinion publique, de financer à hauteur de souhait les projets et d’avoir des agents dans la société civile en plus de ceux des centres de santé.

Retenons que la Coalition PLUS est née de l’union de quatre associations communautaires en 2018, c’est un réseau international d’associations de lutte contre le Sida qui partagent la même démarche. Elle est dans plus de 40 pays au monde. Elle a pour objectifs : mobiliser, responsabiliser, renforcer toutes les personnes infectées ou vulnérables au VIH afin qu’elles prennent part aux décisions qui les concernent au premier chef. Elle est constituée de nos jours de 13 associations membres ; 1 association en voie d’adhésion Malaysian Aidscouncil ; 6 plateformes régionales de renforcement de capacités dont 4 en Afrique ; 1 réseau francophone panafricain de défense des droits des minorités sexuelle ; 1 réseau d’associations mobilisé l’hépatite C ; 1 secrétariat constitué  de 4 bureaux et 100 partenaires répartis dans 40 pays. L’ARCAD-SIDA est membre de la coalition plus.

F. COULIBALY

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *