Header ad
Header ad

M5-RFP : Déjà les ambitions et les intentions dévoilent

M5-RFP : Déjà les ambitions et les intentions dévoilent

Un vocal téléphonique circule sur les réseaux dans lequel on entend une conversation entre le président du Conseil national du patronat du Mali (CNPM), Mamadou Sinsy Coulibaly et Clément Dembélé. Ils parlent leurs intentions sur le prochain partage de gâteaux. Si le jeune Dembélé rêve d’être l’éventuel Premier ministre consensuel et son idole, un grand homme d’affaire, vise comme toujours les gros marchés étatiques.

La lutte du Mouvement du 5 juin-Rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP) est une bonne cause, mais ils sont nombreux parmi les hommes et les femmes qui composent dudit mouvement qui ne disposent pas la confiance du peuple Malien. Car, ils ont, en un moment à l’autre, géré les postes stratégiques du pays avec du bilan scandale. En effet, le M5-RFP se radicalise toujours sur sa position de demande de démission du président de la République, Ibrahim Boubacar Keita. Mais la question qui taraude les esprits est de savoir en quand de démission d’IBK qui pourra gérer le Mali sans les élections présidentielles et être un homme consensuel que les maliens lui accordera sa confiance ?. La réponse à cette question serait très difficile à trouver en tout cas parmi les hommes du M5-RFP. Certes, le pays se trouve dans l’impasse mais force est de reconnaitre que la démission d’IBK laissera le Mali dans une situation chaotique. Déjà, les gens du M5-RFP sont en train de prouver leur ambition, leurs intentions et leur objectif.

Cependant, aucun d’eux sauf le leader moral du mouvement, l’Imam Mahmoud Dicko, n’a pas la confiance du peuple Malien pour diriger le pays. La preuve aucun d’eux n’a jamais eu une base électorale dans leur localité. Ce qui fait que certains maliens commencent être sceptiques envers certains hommes politiques et populistes du M5-RFP. Surtout avec la conversation qui circule sur les réseaux sociaux entre le président du CNPM, Mamadou Sinsy Coulibaly et Clément Dembélé dépasse l’entendement. Ces deux hommes ne visent que leurs intérêts. Si le premier vise les marchés en tant un grand homme d’affaires et l’autre se rêve d’être l’éventuel locataire de la Primature. « Vous savez ces gens ne font pas leur lutte pour le Mali mais plutôt pour leurs intérêts c’est-à-dire ils soient nommés ministres soit les directeurs dans les postes juteux du pays. Regardez Clément Dembélé que je l’ai connu depuis sur la terre française, qui je lui qualifie un grand manipulateur. Alors, je vois que dans le M5-RFP il y a des gens qui ne vont la peine », s’exprime, un étudiant malien à France. Pour la jeune Bintou Sanogo nous dit ceci : « IBK a mal gouverné le Mali et il a échoué. Je suis partante qu’avec les hommes intègres du Mali et non des politiciens qui se cachent dernier du M5-RFP, qu’IBK compose un gouvernement d’union nationale et de mission pour sortir le Mali dans la crise ».

Par ailleurs, selon certaines informations, Clément Dembélé serait exclu du comité directoire restreint du M5-RFP par son comportement et son bavardage.

B. KONE

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *