Header ad
Header ad

Police Nationale : Les officiers et sous officiers outillés aux manuels en charge de la gestion des frontières

Police Nationale : Les officiers et sous officiers outillés aux manuels en charge de la gestion des frontières

Dans le cadre du Projet Appui à la libre circulation des personnes et à la migration en Afrique de l’Ouest financé par l’Union Européenne et la CEDEAO, le Centre International pour le Développement des Politiques Migratoires (ICMPD), en partenariat avec l’Office National d’Identification (ONI), a organisé du 11 au 14 mars 2019, à l’Ecole nationale de la police, une formation destinée aux officiers et sous-officiers Maliens sur le lancement des manuels en gestion intégrée des frontières et la libre circulation des personnes dans l’espace CEDEAO.

Disons que ce projet vise à maximiser le potentiel de développement de la libre circulation des personnes et la migration en Afrique de l’Ouest, en appuyant la mise en œuvre effective du protocole sur la libre circulation des personnes et l’approche commune de la CEDEAO sur la migration. Aussi les manuels visent à mettre à disposition des outils visant à renforcer les capacités des agents aux frontières dans le but d’une meilleure harmonisation des compétences en gestion des frontières et en soutien à la pleine mise en œuvre du protocole de la CEDEAO sur la libre circulation.

Selon la porte parole des formateurs, Samba Sidibé, ces 4 jours de formation, organisées par la CEDEAO et ses partenaires, mettront à disposition des outils performants et adéquats qui permettront au Mali de jouer pleinement son rôle dans la gestion des frontières et dans celle de la libre circulation des personnes. Il a adressé ses vifs remerciements à l’ensemble des acteurs de ce projet qui prit forme depuis 2013 et dont l’impact salutaire se matérialise aujourd’hui par la tenue de cette formation.

Le représentant de l’Union Européenne, Lamine Daffé dans son intervention, dira que l’ICMPD est une organisation intergouvernementale avec 17 Etats membres créée en 1993, qui promet des politiques migratoires innovantes soutenables, et met à la disposition des Etats des plateformes de partage d’expériences à travers 3 piliers : recherche, renforcement de capacités et dialogues sur la migration. Il a remercié le leadership de la Direction de la police des frontières du Mali qui n’a ménagé aucun effort pour une bonne organisation de cette formation.

En prenant la parole pour son discours d’ouverture, le Directeur adjoint de la police, Moussa B Mariko, soutiendra que cette formation prône la vision d’une Afrique de l’Ouest sans frontières, débarrassée des obstacles à la libre circulation et offre une assistance technique et des moyens pour renforcer les capacités de la CEDEAO et de ses Etats membres sur les questions de gestion des lignes frontières. A ses dires, ce manuel contribuera  à l’accélération de l’intégration régionale par la promotion de la paix et la sécurité d’une part et le développement harmonieux de nos zones frontières par les échanges commerciaux et les investissements d’autre part. En outre, il dira que ce manuel met en perspective les dynamiques et particularités du paysage migratoire de l’Afrique de l’Ouest et reflète les pratiques et stratégies pour améliorer les services délivrée aux usagers. Avant de profiter l’occasion pour remercier les commissions de la CEDEAO, de l’UE et consortium de trois Agences composés de l’OIM, du ICMPD et du BIT.

F. COULIBALY (Fondement)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *