Header ad
Header ad

PPM sous l’égide du Pr. Mamady Sissoko : -La stratégie au cœur des actions – Des performances malgré les difficultés -Un plan stratégique 2020-2024 balisé pour atteindre les objectifs fixés

PPM sous l’égide du Pr. Mamady Sissoko :  -La stratégie au cœur des actions  – Des performances malgré les difficultés -Un plan stratégique 2020-2024 balisé pour atteindre les objectifs fixés

Les administrateurs de la Pharmacie Populaire du Mali (PPM) se sont réunis, jeudi 20 février 2020, pour le tenu de la 86e  session du Conseil d’administration de la (PPM). C’était sous la présidence du Président directeur général de la Pharmacie Populaire du Mali, le Pr. Mamady Sissoko.

Au cours de cette 86e session ordinaire du Conseil d’administration, les administrateurs avaient comme ordre du jour, l’examen du procès verbal de la session extraordinaire du conseil d’administration tenue le 16 mai 2019 ; le rapport d’activité 2019 du budget 2020, et de l’organigramme.

A l’entame de son propos, le Président directeur général de la Pharmacie Populaire du Mali (PPM), Pr. Mamady Sissoko dira que l’année 2019 a été marquée par une actualité riche et dense en activités au sein de sa structure. « Nous avons réalisé un chiffre d’affaires de 14 323 364 943 FCFA contre une prévision de 10 722 618 000 FCFA avec un résultat positif de 1 318 865 266 FCFA », révèlera-t-il. Dans la même logique, il ajoutera que cette performance dans un contexte d’achats et de distribution de plus en plus difficile, est le fruit d’un travail de synergie entre la PPM et ses différents partenaires sans oublier l’amélioration des conditions de travail.

Il a par ailleurs rappelé que la PPM, a assuré avec efficacité et efficience ses missions de service public à travers l’approvisionnement, le stockage et la distribution de médicaments essentiels de qualité à moindre coût  sur l’ensemble du territoire national y compris les zones les plus difficiles d’accès. Ces résultats se traduisent, juge le PDG, en termes d’indicateurs objectivement vérifiables par des taux de disponibilité varient entre 89% et 77% pour les kits de césariennes, les intrants de paludisme, les antituberculeux, les intrants d’ARV et les médicaments du panier.

Au sujet de la gouvernance, estime le Pr Mamady Sissoko, la PPM a réalisé la formation du personnel en informatique avancée ; la tenue régulière des comités de gestion ; la tenue des réunions hebdomadaires du staff de la direction etc. Dans le domaine de l’investissement, la PPM a réalisé quatre entrepôts modernes préfabriqués (Bamako, Kayes, Koulikoro et Mopti) dont celui de Bamako déjà fonctionnel.

Par rapport aux difficultés, la PPM a connu quelques difficultés face au poids de la dette cumulée des deux derniers exercices écoulés et à la livraison des médicaments dans les zones d’insécurités, avec l’enlèvement de deux véhicules de leur parc auto. Quant aux perspectives, la PPM  ambitionne d’élaborer un nouveau plan stratégique 2020-2024 pour la PPM avec les objectifs à atteindre pour l’année 2020.

Avant d’ajouter que ses objectifs se traduisent par un chiffre d’affaires prévisionnel de 16 416 477 170 FCFA, soit un accroissement de 15% par rapport à la réalisation de 2019 avec un résultat brut prévisionnel de 1 871 088 144 FCFA.

PDG Mamady Sissoko, un homme stratège

Par ailleurs, il est à souligner que depuis sa nomination à la tête de cette structure le professeur Mamady Sissoko n’a pas manqué de laisser ses empruntes pour redorer le blason de la PPM au profit de l’ensemble du peuple Malien. Réputé par sa qualité de gestion, de sa rigueur pour le travail bien fait, le PDG Sissoko à l’intervalle de son arrivée a su mettre en œuvre sa qualité. Surtout quand on sait que l’homme est venu au moment ou cette structure traverse une crise sans précédente dans son sein. Stratège bien fait et efficace, l’homme qui place la stratégie et la programmation au cœur de ses actions, n’a pas tardé à  faire bouger les lignes de la PPM positivement et aujourd’hui les travailleurs de cette structure sont unanimes, ils l’affirment même. Selon l’un d’eux, le PDG Sissoko a mis dans sa première préoccupation le rassemblement des travailleurs, leur formation et de leur offrir une meilleure condition de travail et de vie. Pour ce dernier, le PDG mérite l’accompagnement de tous pour qu’il puisse réaliser sa vision sur la structure en menant des actions concertes pour atteindre les objectifs assignés.

B. KONE

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *