Header ad
Header ad

PRVM-FASOKO : 55 candidats dont 14 femmes pour les élections législatives

PRVM-FASOKO : 55 candidats dont 14 femmes pour les élections législatives

Le samedi 29 février 2020, le Parti pour la Restauration des Valeurs du Mali (PRVM-FASOKO) a tenu une assemblée générale  dans son siège à Niamakoro City Unicef. L’objectif était de rencontrer ses candidats qui vont représenter le parti dans la course des élections législatives du 29 mars et 19 avril prochain, pour échanger avec eux sur les orientations du parti, sa vision et sa valeur sociétale.

Dès ce dimanche la campagne électorale pour les élections législatives vont s’ouvrir. Et la Cour constitutionnelle a proclamé la liste définitive pour ces séances électorales prévues pour le 29 mars et 19 avril prochain. Ainsi, ils sont au nombre de 1 417 candidats en lice sur la base de 546 listes validées. Alors, le Parti pour la Restauration des Valeurs du Mali (PRVM-FASOKO) est bel et bien partant pour ces élections et à cet effet il a ses femmes et ses hommes qui incarnent la valeur du parti qui vont le représenter au cours de ces élections législatives tant attendue et tant importante pour la démocratie malienne et aussi pour la normalisation de cette deuxième institution de la République. Pour ce faire, le parti est entrain d’affûter ses armes afin que ses candidats puissent être élus surtout dès les premiers tours de ces élections. Ainsi, c’est dans cette logique que sous la présidence du président du parti, Mamadou Oumar Sidibé qu’une Assemblée générale s’est tenue le samedi dernier dans son siège.

Ils sont au nombre de 55 candidats dont 14 femmes du parti pour ces élections. Ils sont repartis entre 41 cercles, avec 28 alliances et 13 listes propres. Le taux de couverture nationale s’estime à 83,67%. Dans la région de Kayes, le PRVM-FASOKO a 9 candidats avec 5 alliances et dans la région de Koulikoro, ils sont 9 candidats avec 5 alliances. Ainsi, dans la région de Sikasso il y a 8 candidats, avec 5 alliances et dans la région de Ségou ils sont 7 candidats sur 7 listes en alliances. Pour la région de Mopti, ils sont au nombre 13 avec 2 alliances et dans la région de Tombouctou il y a un seul candidat. Ainsi, pour le district de Bamako, ils sont au nombre de 8 candidats avec 4 alliances.

Le Secrétaire général du Parti pour la Restauration des Valeurs du Mali (PRVM-FASOKO), Yaya Coulibaly, dira que cette rencontre permet d’orienter les candidats pour qu’ils puissent se préparer en conséquence. A ses dires, le PRVM-FASOKO se différencie des autres partis politiques par sa vision, ses principes et il faut toujours les femmes et les hommes qui incarnent ces principes. Il insistera que son parti ne ménagera aucun effort pour que ses candidats puissent être élus dans ces séances électorales. « Le PRVM-FASOKO est un parti pour la restauration des valeurs sociétale de notre pays », a-t-il estimé.

Pour sa part, Cheick Oumar Konaté, député de Kayes et candidat à sa succession a insisté sur le fait que les candidats doivent avoir confiance en eux même en préservant toujours la valeur du parti donc de s’engager pour la vérité. Selon lui, le parti ne s’adonnera pas aux achats de consciences ; cela n’est pas ses principes. Il estime que les candidats du PRVM-FASOKO seront élus dès les premiers tours car les candidats incarnent la valeur sociétale et aussi ils ont le quitus de leurs populations respectives. À ses dires, il est temps que la politique revienne aux femmes et aux hommes honnêtes pour défendre la nation afin que le pays puisse sortir de l’ornière dans laquelle il se trouve.

Aux questions des journalistes de savoir sur quelle base le parti a fait le choix de ses alliances, le candidat, Nouhoum Diarra du cercle de Kati a souligné que le parti est parti sur la base des personnalités, il s’agit des femmes et des hommes qui ont le respect, la considération de leurs populations. Ils sont aussi des gens qui ont fait beaucoup des choses pour leur communauté et ils sont utiles pour leurs populations.

B. KONE

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *