Header ad
Header ad
ALERTE

Quinzaine de l’environnement : Le Projet : « Opération Bamako sans déchets plastiques » voit le jour

Quinzaine de l’environnement : Le Projet : « Opération Bamako sans déchets plastiques » voit le jour

Il consiste à l’implantation de 10 kiosques à déchets plastiques au niveau de 10 marchés de la commune VI du district de Bamako

Dans le cadre des festivités de la 20ème édition de la Quinzaine de l’environnement, un projet qui va contribuer désormais à rendre propre la ville de Bamako vient de voir le jour. Il est l’œuvre de la Fondation Santé Environnement. Initiative de l’ancien ministre, Mohamed Salia Sokona, il a été lancé la semaine dernière par le ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable, Housseini Amion Guindo. C’était en face de la marie de la commune VI, en présence d’une importante population féminine, engagée pour la cause.

Après le mot de bienvenue du coordinateur des chefs de quartier, le maire de ladite commune a intervenu pour saluer l’arrivée de ce projet. Selon lui, la réussite de cette belle initiative, dépend de l’élimination des déchets plastiques dans les rues et les places publiques. Aussi, ledit projet,  permettra de lutter contre le chômage et la pauvreté. Parce que les promoteurs du projet s’engagent à payer le kilogramme de ces déchets plastiques à 200F CFA.

De l’avis du maire, compte tenu de l’importance du projet,  il doit bénéficier une large adhésion de la population. Il demande aux populations, de remettre leurs déchets plastiques aux opérateurs des kiosques qui seront implantés au niveau des 10  de la commune.

Pour l’administrateur général de la Fondation Santé Environnement, Mohamed Salia Sokona, il s’agit de mettre en œuvre les missions qu’elle s’est assignée. Il s’agit, entre autres, de susciter, de promouvoir et d’accompagner l’Etat et les collectivités, le secteur privé, les associations et les citoyens à asseoir une culture de protection de  l’environnement et de réduction des effets néfastes pour la santé.

Mohamed Salia Sokona a également déploré la présence immense des déchets plastiques dans la ville de Bamako. Ainsi, il dira en ces termes «  Dire aujourd’hui que Bamako est plein de déchets plastiques est un truisme. Nous sommes littéralement envahis au quotidien par ces plastiques. Il n’est pas rare de voir des arbres complément encombrés par des sacs noirs tels des oiseaux qui  cherchent refuge ».

Parlant du projet, l’administrateur général dira que c’est une véritable chaine où nous assistons en même temps à la création d’éco-activités génératrices de revenus dans le domaine de la récupération et du recyclage.

Le ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable, s’est réjoui de la présence massive de la junte féminine à ce lancement. Il leur fera savoir à ces femmes qu’elles constituent le maillon et le pilier de l’assainissement. Puisque les femmes sont au début et à la fin de cette chaine, en termes d’assainissement. Housseiny Amion Guino a également invité « les responsables d’assainissement à impliquer les foyers et les quartiers dans la gestion de l’environnement ».

Diakalia M Dembélé

22 septembre

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *