Header ad
Header ad
ALERTE

Secteur minier : Bientôt une école des mines à Bamako

Secteur minier : Bientôt une école des mines à Bamako

Située vers l’aéroport international Bamako Sénou, cette nouvelleÉcole Africaine des Mines du Mali (EAMM)coutera à 15,4 milliards de F CFA pour accueillir 300 étudiants à la rentrée universitaire 2022-2023. Une infrastructure à la dimension des ambitions des autorités maliennes qui souhaitent développer un marché de l’emploi qualifié dans le secteur des mines. C’est le Premier ministre, Dr Boubou Cissé, qui a posé, la première pierre, en présence du ministre des Mines et du Pétrole, Mme LelentaHawa Baba Bah.

Elle formera sur des programmes d’ingénieur minier, de géologie minière et en technologies minérales. Elle permettra, du coup, de pallier le déficit que le secteur connaît en matière de ressources humaines ayant les expertises de pointe indispensables de nos jours au développement tant souhaité de l’industrie minière.Cette pose de première pierre consacre donc l’entame de la réalisation d’un rêve qui est d’avoir un secteur minier performant. « Un grand pas vers l’amélioration de l’exploitation des ressources minérales pour une croissance économique équitable et inclusive et un développement durable, eu égard aux potentialités de notre pays », s’est réjouie Mme LelentaHawa Baba Bah, ajoutant que l’EAMM sera également un instrument au profit de l’intégration sous régionale dans un domaine sensible qu’est la formation des cadres pour nos économies. Après avoir posé la première pierre, le Premier ministre a estimé que cet acte est porteur d’espoirs à tous égards. D’abord pour le Mali, parce qu’il marque le début de la concrétisation d’un souhait de l’Etat et qui correspond aussi à des besoins exprimés par l’industrie minière.Dr Boubou Cissé a souligné l’importance de l’apport du secteur minier à la richesse nationale, persuadé qu’il peut «encore nous rapporter davantage» si l’on réussissait à lever certains facteurs handicapants.

S.B TRAORE

LE FONDEMENT

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *