Header ad
Header ad

SNJ : Budget 2019 en baisse

SNJ : Budget 2019 en baisse

Le Service national des jeunes suit son fonctionnement normal, par la tenue de la deuxième session ordinaire de son Conseil d’administration (CA), ce jeudi 21 février 2019, à l’Ecole de maintien de la paix, Maitre Alioune Blondin Bèye. La cérémonie d’ouverture, de cette session  était présidée par le ministre Amadou Koita. C’était en présence du directeur général du SNJ, le colonel-major Keba Sangaré et l’ensemble des administrateurs.

Bien que le budget prévisionnel 2019 ait été revu en baisse de moins de 66 718 000F CFA, soit un taux de réduction de 3,62%, les attentes restent énormes pour la direction du SNJ. Et pour parvenir à les réaliser, il faut renforcer d’avantage la culture de l’excellence. Aussi, pour l’année en cours, le SNJ travaillera pour l’effectivité du plan décennal 2019-2029 et à l’élaboration d’une stratégie de communication, conformément à un calendrier arrêté.

Rappelant les activités réalisées en 2018, le ministre Koita dira que, conformément au rapport d’activités et bilan financier,  mentionnés dans les documents, le SNJ a marqué de son empreinte indélébile son retour dans le paysage institutionnel du pays. Parce qu’il a pu réaliser avec professionnalisme, le recrutement et la formation de 600 jeunes. Une telle performance a été menée grâce à l’œil vigilant du ministre de l’Economie et des Finances. L’accompagnement et la bienveillance de son collègue en charge de la défense ont permis de relever un tel défi avec brio.

Toujours, en termes de bilan pour l’exercice écoulé, il y a eu l’identification de l’action d’information et d’appropriation du Service national des jeunes. Cela a été fait, en vue d’assurer son portage sur les différents acteurs de la vie nationale. Pour que cela soit, la direction générale du SNJ a étalé cette activité d’information dans toutes les régions du pays, excepté Ménaka. A celle-ci, s’ajoute aussi, l’élaboration du plan décennal de promotion du SNJ 2019-2028 dont la finalité est de permettre de mobiliser les ressources nécessaires pour assurer la formation de la grande majorité de la population jeune.

Le ministre Amadou Koita a également fait savoir aux administrateurs, sa conviction personnelle de voir le SNJ devenir une structure centrale dans le dispositif institutionnel de mise en œuvre du « programme 2018-2023 : « Notre grand Mali avance » du président IBK. Puisque, selon lui, cela est bien indiqué dans l’axe III de ce programme, qui met l’accent sur le développement du capital humain et de l’inclusion sociale. De même, IBK, dans sa lettre de mission au Premier ministre, a engagé le gouvernement à envisager la réalisation et le renforcement d’une éducation de qualité pour tous, tout en privilégiant la formation technique et professionnelle.

Notons que sur les 7 activités programmées, 5 ont été exécutées à hauteur de souhait et peuvent être regroupés en une seule.

Diakalia M Dembélé (22 SEPTEMBRE

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *