Header ad
Header ad

Transition au Mali : La sanction de la CEDEAO contre le Mali est levée

Les chefs d’État et de gouvernement de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) ont décidé de la levée des sanctions contre le Mali, selon une annonce faite le 6 octobre 2020. Ceci pour « soutenir » la transition censée ramener les civils au pouvoir.

« Compte tenu des progrès notables réalisés vers une normalisation constitutionnelle, et du soutien au processus, les chefs d’État ont décidé de lever les sanctions sur le Mali », souligne l’organisation ouest-africaine dans une déclaration qui appelle aussi les partenaires bilatéraux et multilatéraux à « soutenir » le pays.

Ces « avancées » concernent notamment la mise en place d’un nouveau gouvernement annoncé le 5 octobre 2020. Dirigée par le premier ministre Moctar Ouane, l’équipe est constituée de 25 membres dont quatre issus de la junte au pouvoir depuis le coup d’Etat ayant « emporté » l’ex-président Ibrahim Boubacar Keïta. Le jeudi soir, les personnalités civils et militaires ont été libérés après et il reste la dissolution du CNSP (Comité National pour le Salut du Peuple (CNSP) », l’une des recommandations de la CEDEAO.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *