Header ad
Header ad

UM-RDA : La loi électorale expliquée aux militants

UM-RDA : La loi électorale expliquée aux militants

L’Union Malienne du Rassemblement Démocratique Africain (UM-RDA) Faso Jigi, a organisé le samedi 9 mars 2019 dans son siège National sis à Korofina un atelier sur la loi électorale et les modes de scrutin. « Présentation générale de la loi électorale, forces et faiblesses » ; « Modes de scrutins, avantages et inconvénients » ; « La réorganisation territoriale et ses implications sur le découpage électoral », se sont les thématiques abordés lors de cette assise.

L’objectif assigné à cet atelier est d’échanger autour des modifications à apporter à la Loi 2016-48 du 17 octobre 2016, modifiée, portant loi électorale pour une meilleure représentativité des populations maliennes à l’Assemblée Nationale dans l’équité démocratique.

Le président de L’UM-RDA, Boubacar Ba a souligné que cet atelier est organisé dans le cadre de l’accompagnement de l’action gouvernementale dans la réussite du processus de la révision Constitutionnelle à travers  la Constitution du Mali du 25 février 1992 à l’épreuve de 27 ans d’expérience, et l’accord pour la paix et la réconciliation au Mali issu du processus d’Alger : regards croisés ; la présentation et le point de mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali issu du processus d’Alger. Selon lui, les résultats de cet atelier permettront à l’UM-RDA Faso jigi d’apporter une contribution significative aux débats en perspective sur la révision constitutionnelle.

A ses dires, UM-RDA, en tant que parti de l’indépendance entend apporter une contribution de taille à toutes ces réformes. C’est dans ce contexte que le parti a décidé d’organiser ce cadre d’échanges, sur la loi électorale, les différents modes de scrutin et la réorganisation territoriale en vue d’une meilleure appropriation de ses trois défis. Et en tant que membre de l’alliance politique et électorale EPM, UM-RDA a le devoir de contribuer à une meilleure connaissance par ses cadres de la loi électorale et des différents modes de scrutin en vue d’opérer des choix en toute connaissance de cause, a-t-il souligné.

On notait la présence du président du parti UM-RDA, Dr Ibrahim Bocar Ba, Madame la ministre de la fonction publique, Raki Talla, l’ancien ministre Ousmane Issoufi Maiga, le président du parti MC-ATT, Jeamille Bittar et les grandes personnalités de l’UM-RDA.

S.B. TRAORE

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *