Header ad
Header ad

PRVM-FASOKO : Les 53 dissidents sont exclus du parti

PRVM-FASOKO : Les 53 dissidents sont exclus du parti

Depuis le congrès extraordinaire du Bureau exécutif national du Parti pour la restauration des valeurs du Mali (PRVM-FASOKO) du 27 décembre 2020, certaines personnes du parti ont contesté le bureau national issu, mais sans aucun argument valable. De ce fait, le parti a décidé de suspendre ces derniers afin d’instaurer le dialogue et les pourparlers. Malgré la bonne volonté du Président Mamadou Oumar Sidibé de rassembler l’ensemble des militants et sympathisants, les dissidents n’ont pas pu raisons gardées et le parti lors d’une Assemblée générale extraordinaire, tenue, le samedi 13 février 2021, dans la salle de conférence du siège dudit parti a décidé de les exclure.

Sur l’arène politique du Mali, le Parti pour la restauration des valeurs du Mali (PRVM-FASOKO) est aujourd’hui un jeune parti, une force montante bien implanté à travers le pays et à l’extérieur. Il est aussi devenu un point de chute de plusieurs personnalités venues souvent d’autres partis. Ainsi, vu les nombreuses adhésions, il faut bien entendu restructurer le parti en engageant des hommes et des femmes compétents et valables pour porter haut le parti en lui donnant une place honorable sur l’arène politique. C’est dans cette optique et comme les textes réglementaires du parti le recommandent, que le congrès extraordinaire du Bureau exécutif national s’est tenu à l’issue duquel certains ont été frustrés. Plusieurs initiatives prises afin d’éviter les mésententes entre les militants et sympathisants du parti, sont restées vaines. Après leur suspension le parti a décidé de convoquer une Assemblée générale extraordinaire pour statuer sur leurs sorts.

En effet, lors de la clôture de cette Assemblée générale extraordinaire, par la voix du Secrétaire général du Parti, qui a lu la motion, déclare l’exclusion pure et simple de leurs camarades qui ont été suspendus dans un premier temps.

Pour sa part, le Président du PRVM-FASOKO, Mamadou Oumar Sidibé a salué les militants, les militantes et les sympathisants du parti pour la nouvelle confiance placée en sa modeste personne et son équipe. Selon lui, les défis du parti sont énormes et il faut les synergies d’actions pour les relever.

Par ailleurs, les autres points forts de cette Assemblée générale extraordinaire étaient de rendre hommage aux cadres du parti qui ont rendu l’âme dont le Premier Président Me Hamidou Lahaou Touré et Mme Bathily Kadiatou Diallo, Secrétaire particulier du Président MOS et aussi l’adoption de l’hymne du parti. Au-delà des hommages et des témoignages faites à l’honneur de ces disparus, le parti a décidé de baptiser sa grande salle de conférence au nom de Me Touré et une autre salle au nom Mme Bathily.

S.B. TRAORE

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *