Header ad
Header ad

Aguibou Koné : « Le Mali ne se relèvera jamais si les maliens sont incapables de comprendre le premier principe élémentaire de la démocratie en continuant d’oublier leur rôle sacré dans la bonne gouvernance du pays »

Aguibou Koné : «  Le Mali ne se relèvera jamais si les maliens sont incapables de comprendre le premier principe élémentaire de la démocratie en continuant d’oublier leur rôle sacré dans la bonne gouvernance du pays »

Le statu quo, l’absence de changement, la continuité du pillage et de l’enrichissement illicite rapide et spontané, l’impunité ? Les riches financent les partis et les campagnes exactement pour cela.

Le vol et la mendicité font oublier leur premier devoir de participation financière aux pauvres démunis qui sont les premiers à avoir un intérêt quelconque dans le changement.

Le mendient et le voleur forment un couple diabolique contre la société toute entière, et particulièrement contre la démocratie, la liberté, l’intégrité et l’honneur qui exigent que l’individu souffre, donne de lui-même, et parfois même sa vie pour les autres, notamment pour sa famille et ses enfants.

La démocratie si elle ne dépend que d’une chose, et d’une seule chose c’est bien la participation financière active des pauvres comme le reste des citoyens à la vie des partis et des associations et au financement des campagnes électorales; C’est ce que font les citoyens les plus pauvres vivant pour certains de l’aide sociale, des pays développés qui nous aident et nous transforment en mendiants irrécupérables et improductifs parfois sans le vouloir..

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *