Header ad
Header ad

Hôpital Gabriel Touré : Les blocs opératoires fermés

Hôpital Gabriel Touré : Les blocs opératoires fermés

Les activités sont suspendues dans les blocs opératoires de l’hôpital Gabriel Touré depuis le 4 mars dernier. Seuls les cas d’urgence sont pris en charge. Selon les responsables du comité syndical, la fermeture de ces blocs s’explique par « une mauvaise gestion des responsables de cet hôpital ». Un préavis de grève, prévue les 27 et 28 mars prochains, a d’ailleurs été déposé. Cet arrêt d’activités entraine des «conséquences énormes» sur le fonctionnement de l’hôpital, selon certains médecins.

Insécurité à Mopti : un garde tué par un homme non identifié

 Un garde à été tué le jeudi dernier soir vers 20h près du rond-point central de Sevaré par un homme non identifié. La victime était en poste devant une banque de la place lorsque l’auteur du crime a tiré à bout portant sur lui. Il a ensuite emporté l’arme du garde. Les enquêtes sont en cours pour traquer l’auteur de ce crime crapuleux

SIKASSO: Journée dédiée aux agents de santé communautaire

La journée  jeudi  14 mars 2019 a été dédiée aux agents de santé communautaire du district sanitaire de Sikasso. Leurs efforts dans la lutte contre la mortalité maternelle, néonatale et infantile ont été reconnus. L’activité a été financée par la Croix rouge. Les porteurs de la blouse blanche  ont mis à profit de cette journée  pour remercier  les autorités locales et nationales pour leur engagement pour la santé communautaire. Les partenaires techniques et financiers qui appuient  notre pays de la mise en œuvre de sa politique sanitaire ont pris part à cette cérémonie.

Démission du PM : Une fausse information

Le mercredi dernier, une information faisant état d’une démission du Premier ministre SoumeylouBoubèyeMaiga a fait tour de la toile et les réseaux sociaux. Il a fallu que la cellule de communication de l’intéressé fasse un démenti pour éclairer la lanterne des maliens, pendant que le Premier ministre revenait d’une visite qui l’avait conduit successivement dans les localités de Mopti, Djenné, Kona, Gourma-Rharous, Tombouctou et Taoudéni. La question qu’on peut se poser est « qui est derrière cette fausse alerte ? ».

Depuis un certain temps, on assiste à une prolifération des publications des documents confidentiels sur les réseaux sociaux au Mali. Il est temps que le ministère de l’Economie numérique et de la Communication prenne des mesures afin de stopper  ces tentatives de désinformation.

 

BANDIANGARA : Attaque dans le village de Bougou

Dans la nuit du 13 au 14 mars 2019, le village de Bougou situé à environ 7 km de la ville de Bandiagara à été attaqué par des hommes armés non identifiés. Selon une source locale le bilan fait état d’un mort, des maisons et greniers incendiés et des animaux emportés.

TESSIT : L’arrivée de près de 200 ménages peuls dans la commune

Près de 200 ménages peuls déplacés du village de N’tillit sont arrivés depuis quelques jours dans la commune de Tessit, cercle d’Ansongo. Ils se sont installés sur le site de KAKO. Ces déplacés ont fui l’insécurité dans cette zone. Accompagnés de leurs bétails, ces familles n’ont bénéficié d’aucune assistance depuis leur arrivée, indiquent des sources locales.

Source : Studio Tamani (22 Septembre)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *