Header ad
Header ad

Rallongement de l’âge de départ à la retraite à 65 ans : Le CNJ attaquerait la décision devant la justice

Rallongement de l’âge de départ à la retraite à 65 ans : Le CNJ attaquerait la décision devant la justice

Les membres du comité exécutif du Conseil national des jeunes du Mali (CNJ-Mali) étaient, le samedi 09 février 2019, dans la salle de conférence de la Maison de la Presse. L’objectif était pour les conférenciers de faire le point sur la proposition concernant le rallongement de l’âge de départ à la retraite à 65 ans que le gouvernement a pris par rapport au cahier de doléance de l’UNTM.

D’entrée de jeu, le président du CNJ, Souleymane Satigui Sidibé a signalé que l’objectif de cette réunion est d’élargie l’information à l’ensemble des structures de jeunes pour mieux parler des stratégies de lutte contre la décision inappropriée que le gouvernement a pris en voulant signer le rallongement de l’âge dans l’accord qu’ils ont signé avec l’UNTM. Selon lui, leur combat n’est pas engagé ni contre l’UNTM ni contre le gouvernement. « Nous saluons d’ailleurs l’UNTM pour les acquis qu’ils ont pu obtenir pour l’intérêt supérieur de l’ensemble des travailleurs du Mali », a-t-il assené.

A ses dires, leur combat s’inscrit en droite ligne avec la vision du président de la République, Ibrahim Boubacar Keita de dédier son second mandat à la jeunesse. Selon lui, depuis ils ont vu le rallongement de l’âge de la retraite, « Nous avons tenté de discuter avec le gouvernement mais en vain ». A l’en croire, le CNJ va se donner les moyens nécessaires pour faire en sorte que cette décision dans l’article concernant le rallongement ne soit pas pris en compte. « Nous allons louer des moyens nécessaires pour attaquer de façon officielle devant la section administrative de la Cour suprême », a-t-il annoncé.

Pour entamer leurs actions, le président Sidibé a dit qu’ils vont informer l’ensemble des jeunes du Mali et ensuite déposer leur mémorandum pour dire non au gouvernement à l’application du rallongement de l’âge à la retraite étant donné que les jeunes sont en chômage.

La mobilisation de 2 Millions de signature pour une pétition qui dira non à l’action du gouvernement par rapport à ce point, mais aussi demander au gouvernement de prendre en compte les jeunes dans l’action gouvernementale.

M. TRAORE

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *