Header ad
Header ad

Reconnaissance du mérite : 20 personnalités distinguées par le JCAR

Reconnaissance du mérite : 20 personnalités distinguées par le JCAR

Dans le cadre de ses activités, l’Association pour le Journalisme Citoyen Action pour la République(JCAR) vient de récompenser une vingtaine de personnes qui, selon elle, a mouillé par le maillot pour la presse au cours de l’année 2018. Il s’agit des leaders de la classe politique, des directeurs généraux de banque, des hauts fonctionnaires et autres partenaires de la presse. La cérémonie de remise de ces attestions de reconnaissance s’est déroulée, le lundi 31 décembre 2018, dans la grande salle de conférence de la Maison de la presse. C’était en présence du  Président de l’Association JCAR, Abdrahamane Alassane Maiga et de quelques  récipiendaires.

On peut citer parmi les distingués, le Premier ministre, Soumeylou Boubèye Maïga ; Arouna Modibo Touré, ministre de l’Économie Numérique et de la Communication; Abdoul Karim Konaté, ancien ministre du Commerce ; Moussa Alassane Diallo, l’ex Directeur général de la BNDA ; Babaly Ba, désormais l’ex Directeur général de la BMS-Sa ; Bréhima Haidara, Directeur général de la BDM-Sa ; Souleymane Waigalo, Directeur général de la BNDA ; Ankoundjo Luc Togo, Directeur général de la CANAM ; Mohamed Albachar Touré, Directeur général du FAFPA ; Sidiki N’Fa Konaté, l’ex DG de l’ORTM ; ZenabouWaletImedi, Directrice générale adjointe de la Police des frontières ; Mahamadou Cissé, députéà l’Assemblée nationale ; Oualy Diawara, député ; Adama Sangaré, maire du District de Bamako ; Me Mountaga Tall, ancien ministre ; Ben Mamanta Touré, avocat ; Nouhoum Togo, homme politique ; Djadié Amadou Sankaré, PDG de Saer-Emploi.

Suite à la remise de cette distinction, le Président de l’association JCAR, Abdrahamane Alassane Maïga, a dit que la reconnaissance symbolise l’attachement  de ces distingués en faveur des journalistes. Il a néanmoins évoqué qu’aujourd’hui, la presse malienne est la cible d’attaques de toutes sortes : intimidations, violences, même contre les femmes journalistes, musèlement, procès iniques et autres brimades d’un âge qui n’est pas le nôtre. Or, selon lui, le Journalisme, de sa formalisation en 1881 à nos jours, fut et reste l’évangile des actes humains du quotidien, qui construisent,  brique par brique, l’Histoire. Il a ainsi souligné le rôle que les journalistes jouent dans la société malienne. Cependant, à ses dires, il y a beaucoup degens qui ont soutenu les journalistes dans leur métier régalien. « C’est pour cette raison que nous avons jugé nécessaire de récompenser certaines personnalités qui ont soutenu la presse pendant l’année écoulée », a-t-il déclaré.

Au nom des récipiendaires et notamment du Premier ministre, le Conseiller diplomatique du Premier ministre, Cheick Oumar Coulibaly, a remercié ladite association pour cette reconnaissance envers les personnalités. Selon lui, la presse joue un rôle prépondérant dans l’édification de notre cher pays. Il a donc profité de l’occasion pour inviter la presse à aider le pays à sortir de la crise actuelle.

B. KONE

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *