Header ad
Header ad

Situation sécuritaire au Mali : La création du Forum des organisations de la société civile se pointe à l’horizon

Situation sécuritaire au Mali : La création du Forum des organisations de la société civile se pointe à l’horizon

Le Cri 2002 en Collaboration avec Transparency International, a organisé un atelier de validation du Forum des organisations de la société civile pour promouvoir l’intégrité, la transparence et la redevabilité dans le secteur de la défense et de la sécurité. C’était en présence du Dr Abdoulaye Sall, président du Cri 2002, du représentant de Transparency International, Julian Zulie, et l’administrateur de la Maison de la Presse, Mamadou TalataMaiga. C’était le jeudi passé à la Maison de la Presse.

Le président du Cri 2002 dira que, ce Forum, le FOSC-DS est créé sur l’initiative de Cri 2002 et TI-DS dans le cadre de la mise en œuvre du projet, est non gouvernemental, apolitique et non confessionnel. Il exerce son action et mène ses activités en usant de tous les moyens légaux nécessaires à la réalisation de sa mission qui de rassembler les organisations de la société civile travaillant autour des questions de gouvernance et de redevabilité dans le secteur de la défense et de la sécurité ; développer des textes et les mécanismes de fonctionnement du Forum, mettre en place une stratégie d’engagement  public avec le gouvernement et les institutions relatives au secteur de la défense.

Selon lui, ce forum consiste aussi d’une part à renforcer la compréhension des organisations de la société civile malienne des risques de corruption dans le secteur de la défense à élaborer une stratégie sur mesure pour influencer les reformes dans ce secteur et d’autre part mettre en œuvre la stratégie des OSC à plaider en faveurs de reformes systémiques visant à améliorer la gouvernance dans le secteur de la défense malienne.

En prenant la parole, Mr Julian Zulie, représentant de Transparency International, se dit heureux de voir les acteurs de la société civile réunis pour formuler la création du Forum des organisations de la société civile sur le secteur de la défense et de la sécurité dans un contexte de la reconstruction positive du Mali. Il dira à sa suite qu’il est crucial que les préoccupations ainsi que les recommandations de la société civile malienne soient pris en compte et en charge par les institutions de la république.

A l’en croire, après la première phase de cette initiative commune durant laquelle il a été question d’analyser et de comprendre le contexte dans lequel évolue la  préparation des activités sur le terrain. C’est aujourd’hui la phase ou la société civile malienne doit s’installer à la place du conducteur en s’appropriant des questions de gouvernance dans le domaine de la défense et de la sécurité afin de s’imposer comme un secteur légitime aux débats des questions de la sécurité au niveau national et international.

F. COULIBALY

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *