Header ad
Header ad

Société minière Faboula Gold S.A: Les travailleurs subissent des traitements hors-normes

Société minière Faboula Gold S.A: Les travailleurs subissent des traitements hors-normes

Dans notre parution dernière nous avons titré : « Mine de Faboula Gold S.A. : les travailleurs exploités, les autorités interpellées ». Ce titre est dû au traitement que subissent les employés dans cette mine. Selon notre source, ce traitement résulte du comportement de négligence et du manque de professionnalisme de l’entreprise face à la gestion de son personnel envoyé en chômage économique mais aussi et surtout de son attitude consistant à défier les organes étatiques de régulation des relations de travail.

Outre, les conséquences néfastes du chômage économique traduit également par un mépris flagrant du code de travail par la Direction de l’entreprise, les travailleurs de Faboula Gold S.A étaient des victimes d’une gestion caractérisée par un amateurisme inédit dans le secteur minier. Toujours selon notre interlocuteur sous l’anonymat, les décisions managériales consistaient beaucoup à alimenter les tensions qu’à établir un système de fonctionnement centré sur le développement et la stabilité de l’entreprise. Le traitement réservé aux travailleurs par la Direction n’était pas du tout enviable: retard dans le paiement des salaires, non remboursement des frais de prise en charge sanitaire (des milliers de reçus AMO non remboursés aux employés sont stockés dans la comptabilité),refus de paiement du 13emois au compte de l’année 2019, désorganisation du travail liée à l’insuffisance des équipements de travail (EPI et matériels de travail). En dépit de toutes ces souffrances, les travailleurs ont toujours eu la ferme volonté de travailler. Et comme si cela ne suffisait pas, l’entreprise continue de bafouer la dignité de ses employés à travers une attitude d’arrogance et de défiance de ses dirigeants envers les prescriptions juridiques du travail au Mali. Elle vient de confirmer le jeudi, 16 avril 2020 qu’elle ne souhaite plus rappeler les travailleurs mis en chômage économique. Et pourtant, nous dira notre interlocuteur, depuis l’expiration de la date de ce chômage économique le 31 mars 2020, l’entreprise Faboula ne montre jusqu’aujourd’hui aucune intention de mettre ses employés dans leur droit qui ne bénéficient d’aucune source de revenu depuis janvier 2020.

Pour le moment, nous saluons la Direction régionale du travail de Sikasso pour avoir porté un jugement sur la situation en interpellant et en recadrant la Direction de Faboula Gold S.A par rapport à son attitude contraire à la législation malienne du travail. « Nous ne cesserons de le dire, la publication de cet article n’a nullement vocation de critiquer gratuitement l’entreprise Faboula Gold. Nous confirmons la véracité des faits évoqués, pas en tant que chercheur d’information, mais en tant qu’acteur ayant fait acte d’immersion depuis 3 ans dans ladite société. C’est dire que notre statut d’intellectuel ne nous permet pas de demeurer indifférent aux difficultés rencontrées par ces travailleurs avec qui nous partageons la même patrie et la même peine. Nous promettons de tenir toujours informer les lecteurs sur l’évolution de la situation de ces travailleurs aussi désorientés que bafoués », soulignera-t-il.

S.B. TRAORE

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *