Header ad
Header ad

18e session du Conseil d’administration du CREDOS : Le taux d’exécution de 2018 s’estime à 94,16%…

18e session du Conseil d’administration du CREDOS : Le taux d’exécution de 2018 s’estime à 94,16%…

Les administrateurs du Centre de Recherche d’Etudes et de Documentation pour la Survie de l’Enfant (CREDOS) se sont réunis, le jeudi passé, dans la salle de la conférence de ladite structure, pour tenir la 18e session de leur Conseil d’administration. C’était sous la présidence du Président dudit Conseil, Sousourou Dembélé, Conseiller technique au Ministère de la Santé et de l’hygiène publique, accompagné par le Directeur général du CREDOS, Hamadoun Sangho.

Cette 18e session ordinaire du Conseil d’administration du Centre de Recherche d’Etudes et de Documentation pour la Survie de l’Enfant (CREDOS) a permis aux administrateurs d’évaluer  l’état  d’exécution des activités inscrites dans le plan opérationnel validé de 2018 ; apprécier l’état exécution du budget à la date du 31 décembre ; examiner le plan opérationnel et le budget prévisionnel de l’année 2019.

Le Directeur du CREDOS, Hamadoun Sangho a dit dans son intervention que sa structure à l’instar de beaucoup de structures de recherche a connue une année 2018 difficile. Selon lui, ces difficultés concernent la restriction budgétaire, l’insuffisance de financement pour la formation du personnel et pour la recherche ; l’insuffisance de ressources pour la prise en charge des avancements, des rappels des primes et indemnités et l’insuffisance de véhicules pour assurer les missions de recherche.  Il a reconnu que malgré ces difficultés, quelques acquis ont été enregistrés notamment en matière de recherche et de publication. Ainsi, au cours de 2018, le DG Sangho a rappelé que le CREDOS a poursuivi la mise en œuvre de 7 études déjà en chantier et réalisé 6 nouvelles études.

Pour les perspectives, le DG a souligné qu’ils entendent renforcer la capacité de la structure par la formation des ressources humaines ; la poursuite des études et recherches ; doter le centre en véhicules et en matériel informatique et bureautique etc. Avant de remercier  l’ensemble des partenaires pour les appuis techniques et financiers.

Pour sa part, le Président du Conseil d’administration, M. Sousourou Dembélé, a indiqué, par ailleurs, qu’au cours de l’exercice 2018, le centre a réalisés des progrès en matière d’études et de recherches dans le domaine de la survie de l’enfant. Pour lui, nonobstant ces acquis, certains défis restent encore à relever pour que la structure réponde parfaitement à ses missions. En outre, le PCA Dembélé a signalé qu’en matière de finances, pour une prévision globale de 590 358 000 F CFA, le CREDOS a pu mobiliser 622 809 550 CFA et exécuter 622 769 149 CFA soit un taux d’exécution de 94,16% pour un taux de justification de 99,99%. La contribution des partenaires s’élevait à 235 438 962 CFA totalement exécutés ; soit un taux de réalisation de 100%. Pour l’exercice 2019, le CREDOS a un budget équilibré en recettes et en dépenses à la somme de 484 185 000 F CFA dont 438 185 000F de subvention de l’état et 43 000 000F de ressources des partenaires. Il est en baisse par rapport à celui de 2018 qui se chiffrait à 590 358 000F CFA.

Notons que le centre compte 49 agents dont 46 de l’État et 3 sur fonds des partenaires. L’effectif compte en son sein 27 chercheurs parmi lesquels 20 sont hiérarchisés attaché de recherche, 3 chargé de recherche, tous dirigés par un professeur.

F. COULIBALY

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *