Header ad
Header ad

Affaire Nouhoum Tapily-Mamadou Sinsy Coulibaly : Les jeunes empêchent Sinsy d’être entendu par le juge

Affaire Nouhoum Tapily-Mamadou Sinsy Coulibaly : Les jeunes empêchent Sinsy d’être entendu par le juge

Il y a un mois, au cours d’une conférence-débat sur la corruption que le Président du Conseil national de patronat du Mali (CNPM), Mamadou Sinsy Coulibaly, avait dénoncé et qualifié le Président de la Cour suprême, Nouhoum Tapily d’être le cadre le plus corrompu de la République. Il avançait qu’il dispose aussi la liste de plus 1600 fonctionnaires corrompus au Mali.

Face à cette accusation, Nouhoum Tapily a saisi le Tribunal de la commune IV pour outrage au magistrat et menace. Ce mercredi 24 avril 2019, Mamadou Sinsy Coulibaly devrait être entendu par le juge du Tribunal de la Commune IV, afin de s’expliquer sur les propos tenus à l’encontre du président de la Cour suprême et aussi donner davantage d’informations sur les fonctionnaires corrompus. Malheureusement l’audience n’a pas eu lieu. Car arrivé à la devanture du Tribunal de la CIV, le Président Coulibaly accompagné de son avocat n’a pas eu accès au Prétoire, à cause d’une foule de jeunes, regroupés pour la circonstance pour lui apporter leur soutien. Pour ces jeunes ont été mobilisés pour la cause du président du patronat malien, leur objectif était d’empêcher Mamadou Sinsy Coulibaly d’être entendu par le juge car selon eux, cette interpellation a pour but de l’intimider.

Ainsi, après l’échec de l’audience, les manifestants se sont dirigés devant le siège du CNPM pour lui témoigner de leur soutien. Le président du patronat, les a remerciés pour leur mobilisation afin de le soutenir.

Et le faite de n’avoir pas apporté de démentir, pousse certaines personnes à soutenir que les propos de Mamadou Sinsy Coulibaly sont d’une véracité avérée.

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *