Header ad
Header ad

Assainissement : Les jeunes du quartier de N’Golobougou à pied d’œuvre

Assainissement : Les jeunes du quartier de N’Golobougou à pied d’œuvre

Dans le cadre de l’assainissement, de la sécurité des populations et de la cohésion sociale, les populations de N’Golobougou ont organisé, le dimanche passé, une journée de salubrité. Cette journée a permis aux populations de nettoyer la cour de la Brigade, du cimetière et de la protection civile dudit quartier. Le premier coup de balai a été donné par le Chef du quartier, Monzon Konaté en présence du Commandant de Brigade, l’Adjudant-chef, Adama Ouattara ; des représentants des jeunes, Alassane Keita et Ibrahim Sanogo ainsi qu’une centaine de femmes et d’hommes.

La santé, la sécurité, et l’assainissement constituent des domaines qui permettent aux populations de vivre dans la quiétude. Cette assertion est bien comprise par les populations de N’Golobougou, d’où l’organisation de la première édition de la journée d’assainissement. L’objectif était de permettre aux populations de jouer leur partition pour l’épanouissement de leur quartier ; et de consolider la cohésion sociale notamment entre elles et les autorités administratives et les forces de sécurités.

Lors du lancement de cette journée de salubrité, le Chef du quartier, Monzon Konaté a salué et remercié les populations pour avoir répondu massivement pour la cause du quartier. Selon lui, cette initiative doit être saluée car cela permet la cohésion sociale dans le quartier et aussi aux populations de se donner les mains pour l’émergence de N’Golobougou. Il a exhorté les jeunes à plus d’initiative de ce genre, qui en est à sa première édition, au profit du quartier. L’un des représentants des jeunes, Alassane Keita a affirmé que cette initiative s’inscrit également dans le cadre des activités de la police de proximité du quartier dénommée « Forces de sécurités (FDS) ». Pour lui, le rassemblement des populations particulièrement des jeunes permet de résoudre d’énormes problèmes dont l’insécurité. « Si nous sommes soudés aucun corps étrangers ne pourra venir nous séparer voire venir commettre des vols, des braquages et autres actes inhumains », a-t-il dit. Et d’ajouter qu’à travers la police de proximité, les jeunes veulent aider les forces de sécurité à sécuriser le quartier contre des personnes  mal intentionnées.

Quant au Commandant de Brigade, L’adjudant-chef, Adama Ouattara,  il n’a pas camouflé son allégresse face à cette belle initiative. Pour lui, l’assainissement fait partir de la sécurité des populations et laquelle ne pourra se tenir sans l’accompagnement et la collaboration des populations. « La sécurité n’est pas seulement d’appréhender les bandits mais la santé de la population en fait partir », a-t-il assené. Pour le Commandant, les forces de sécurité sont au service des populations et elles ont forcément besoin de la confiance de celles-ci. « Nous voulons toujours la confiance entre nous et les populations. Certes, ici à N’Golobougou nous avons la confiance des populations et nous voulons que cela se pérennise afin que la sécurité du quartier soit maintenue sans faute », a-t-il sollicité.

B. KONE

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *