Header ad
Header ad

BRMN : Les ambitions pour relever les défis de 2019 discutées

Les administrateurs du Bureau de restructuration et de mise à niveau des entreprises industrielles (BRMN) se sont réunis, le jeudi dernier, pour tenir la 9e session ordinaire de leur Conseil d’administration. C’était dans la salle de conférence de ladite structure, sis à l’ACI, sous la houlette, de Lafia Camara, président du Conseil d’administration (PCA), en présence du Directeur général du BRMN, Hamadoun Abba.

Au cours de cette 9e session ordinaire du Conseil d’administration du Bureau de restructuration et de mise à niveau des entreprises industrielles (BRMN), les administrateurs se sont penchés sur les sujets relatifs aux activités de la structure dont la mission essentielle est la promotion de la compétitivité des entreprises à travers la mise en œuvre des programmes de restructuration et de mise à niveau des entreprises industrielles maliennes.

Le président du Conseil d’administration, Lafia Camara a rappelé que l’année 2018 a été caractérisée par  la poursuite de la mise en œuvre du Programme de restructuration et de mise à niveau  des entreprises industrielles « Phase de relance 2017-2018 » ; l’institution en fin d’année d’une régie d’avances auprès du BRMN par arrêté ministériel du 06 Novembre 2018 ; la restriction des allocations budgétaires (non ouverture des crédits au second semestre 2018 sur le BSI-62% et la retenue d’environ 30% sur la subvention aux établissements Publics.«Vous déduirez alors de combien de manque à gagner notre structure a souffert, ce qui va constituer pour nous un défi à relever cette année 2019 », a-t-il encouragé. Le nouveau programme de restructuration et de mise à niveau visait à relancer le secteur industriel du Mali à travers l’amélioration de ses performances économiques dont une contribution plus élevée à la croissance économique, aux exportations, à la promotion de l’investissement et à l’emploi, finit aussi en 2019 a-t-il expliqué.

Ainsi, il est à noter que la mise en œuvre de son programme ambitieux pendant cette année 2019 nécessite un budget estimatif de 9 milliards 282 millions de FCFA. Cette somme devrait être financée à travers le concours de l’Etat du Mali à hauteur de 3 milliards, soit 32,32%. Les partenaires multilatéraux pour 4,5 milliards soit 49,45% ; les partenaires bilatéraux, amis du Mali pour un milliard de FCFA, soit 10,77% et le Secteur privé, ainsi que les entreprises bénéficiaires pour 692 millions de FCFA, soit 7,46%.

Pour la mobilisation de ses ressources nécessaires au financement de ce programme, le PCA, a invité les administrateurs à continuer d’intercéder auprès de leur institution ou organisation pour diligenter l’effectivité de cette mobilisation. Il a terminé en témoignant toute la gratitude du Secteur privé à l’endroit du Gouvernement pour sa disponibilité dans le cadre de l’accompagnement des entreprises en vue d’améliorer leur performance économique. Par ailleurs, notons que le budget 2019 du BRMN est arrêté en recettes en dépenses à plus de 250 millions de FCFA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *