Header ad
Header ad

Codes USSD : Une aubaine pour avoir réseau Internet dans les zones non couvertes

Le Canal ou Code USSD signifie en anglais Unstructured supplementary service data ou Service supplémentaire pour données non structurées en français. Plus clairement, il s’agit d’une connexion, en temps réel, entre un opérateur téléphonique et un ordinateur, permettant à ce dernier de transmettre des données. La transmission de données se fait à travers les canaux de signalisation GSM. En effet, pour faire comprendre ce nouveau code, l’Autorité malienne de régulation des télécommunications, des technologies de l’information et de la communication et des postes (AMRTP) a animé, le jeudi 22 novembre 2018, une conférence de presse, dans sa salle de conférence, sise à Hamdallaye ACI 2000. 

Elle a été animée par le Président du Conseil de l’AMRTP, Cheick Sidi M. Nimaga, assisté par ses collègues. Selon ce dernier, les codes USSD utilisent une très faible bande passante, ne nécessitant pas un réseau Internet et permettent, au choix, d’activer des fonctionnalités sur son téléphone ou d’obtenir de son opérateur mobile des informations sur les services fournis (recharge et vérification de crédit téléphonique, paiement de facture, participer aux jeux, accès au mobile money, etc.). A l’en croire, malgré les nombreux efforts consentis par l’État et les opérateurs dans la couverture Internet, force est de constater qu’une grande majorité des consommateurs reste toutefois sans accès. Cela, a-t-il souligné, vaut également pour les utilisateurs se trouvant momentanément en zone non couverte par le réseau Internet. «L’obtention de services par code USSD reste donc dans ces cas précis une alternative, certes pas des plus pratiques, mais au résultat probant»,  a indiqué le Président Nimaga et d’ajouter que ce service n’est pas le seul pour la communication par le téléphone mobile. Ainsi, il est à comprendre que ce service USSD fonctionne sur la grande majorité des téléphones sans la modification de carte SIM. En outre, le Président Cheick Sidi M. Nimaga a fait savoir que ces codes sont exclusivement détenus et exploités par les opérateurs de téléphonie mobile, détenteurs de licence globale.

Par ailleurs, il est à souligner que conformément à sa mission, l’AMRTP a réalisé en fin 2017 une étude sur le mobile money et l’inclusion financière numérique au Mali. Au dire du Président Nimaga, ladite étude, conduite de manière inclusive et participative, s’est appuyée sur la totale implication de tous les acteurs de l’écosystème de la finance numérique notamment les Ministères clés, la BCEAO, les Banques, les institutions de microfinance, les opérateurs de télécommunication, les consommateurs, les revendeurs, l’APDP et les ONG avec lesquels, les conclusions et le rapport ont été partagés. A ses dires, la suite de l’étude a consisté à la libéralisation de l’accès au Canal USSD, qui a été réalisée dans le respect des textes qui régissent le secteur des télécommunications au Mali.

Ainsi, ces Codes, présentés comme ressources en numérotation permettant d’accéder à des services de télécommunications, font l’objet d’une procédure d’attribution édictée par l’AMRTP et libellée comme suit. Il s’agit de l’attribution par l’AMRTP des codes USSD de format *XXX* aux fournisseurs de services à valeur ajoutée et pour l’avoir ces derniers doivent remplir les conditions de prérequis auprès de l’AMRTP.

S.B. TRAORE

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *