Header ad
Header ad

Grève des enseignants : Un préavis de 20 jours déposé sur la table du Gouvernement

Grève des enseignants : Un préavis de 20 jours déposé sur la table du Gouvernement

Après l’annonce du recrutement de 15 300 volontaires, pour exercer la fonction enseignante pendant 6 mois, les enseignants grévistes ont déposé un préavis 20 jours.

Décidemment, le gouvernement et les syndicats des enseignants sont dans un dialogue de sourd. Puisse que c’est la désertion totale au niveau des écoles publiques, depuis le début de la rentrée scolaire 2019-2020. Pour faute des grèves répétitives au niveau des écoles publiques.

 A la reprise des congés de Noël, le Collectif des syndicats signataires du 15 octobre 2016 avait observé un arrêt des cours. Chose qui a suscité la colère des élèves, par l’organisation d’une marche à la Primature, pour porter à l’attention des plus hautes autorités, leur désir de reprendre le chemin de l’école.

 Partant de ce constat, le gouvernement et les syndicats signataires du 15 octobre 2016, avaient entamé des négociations sur les points suivants : l’application de l’article 39 du statut des enseignants relevant du statut général de la fonction publique et la revalorisation de la grille indiciaire.

Compte tenu du blocage à ce niveau, le collectif des syndicats de l’éducation signataires du 15 octobre 2016 a déposé ce mardi 28 janvier, unpréavis de grève de 20 jours sur la table du gouvernement. Ce préavis intervient au lendemain de l’ouverture du recrutement de 15.300 enseignants volontaires annoncé par le Gouvernement, pour atténuer les conséquences de la grève sur le déroulement des cours

Ce qui dénote qu’entre le Gouvernement et les enseignants, la fracture s’agrandit. Malgré les explications des autorités, selon lesquelles, les volontaires n’ont pas vocation à remplacer les enseignants grévistes, l’incompréhension demeure. Après la grande marche nationale du 23 janvier, les syndicats de l’éducation prévoient une nouvelle grève de 20 jours à partir du 17 février.

Conformément au préavis déposé ce 28 janvier sur la table du ministre du Dialogue social, du Travail et de la Fonction publique, la grève annoncée se déroulera comme suit : du lundi 17 au vendredi 21 février 2020, du lundi 24 au vendredi 28 février 2020, du lundi 02 au vendredi 06 mars 2020 et du lundi 09 au vendredi 13 mars 2020.

Bien que disposés au dialogue, les syndicats exigent toujours « l’application immédiate de l’article 39 de la Loi N°2018-007 du 16 janvier 2018, portant Statut du personnel enseignant de l’Enseignement secondaire, de l’Enseignement fondamental et de l’Education préscolaire et spéciale ». Le mouvement de grève annoncé s’accompagne de la rétention des notes « avec effet immédiat ».

Diakalia M Dembélé

 22 SEPTEMBRE

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *