Header ad
Header ad

ISPRIC : Master 2 en Droit de l’homme lancé

ISPRIC : Master 2 en Droit de l’homme lancé

L’Institut des Sciences Politiques Relations Internationales et Communications (ISPRIC) a procédé, le samedi 12 janvier 2019, à la présentation des vœux du nouvel an 2019, à ses partenaires, aux étudiants et au corps professoral. La cérémonie de cette présentation s’est déroulée dans l’espace de la cantine dudit institut sous la houlette du Directeur général de l’Ispric, Dr. Mohamed Gakou, accompagné par son staff de l’administration dont, Mme Mariam Siby, directrice générale de l’Ispric exécutif.  

Au cours de cette présentation des vœux, l’Institut des Sciences Politiques Relations Internationales et Communications (ISPRIC) a offert des bourses aux inscrits en Master 2 du Droit de l’homme, qui débutera dans quelques jours, par tirage au sort, et a remis aussi des cadeaux aux autres assistants dont les partenaires. Par ailleurs, le programme de la cérémonie a été amorcé par les différents chefs de départements qui ont expliqué brillamment et explicitement leur département. Dans les interventions de ces différents chefs, on note que l’Ispric se donne des stratégies pour offrir la meilleure qualité de l’enseignement supérieur à ses apprenants. Selon eux, depuis 1999, date de sa création, l’Ispric a développé au fil des années un savoir-faire unique en matière d’enseignement supérieur privé en faveur des professionnelles du secteur privé et public ainsi que des étudiants du Mali et du monde entier. Ils poursuivent en faisant savoir qu’en plus de la pertinence, de la diversité et de l’efficacité de ses enseignements, l’Ispric accompagne chaque étudiant tout long de son séjour universitaire et l’aide à devenir entrepreneur de sa vie professionnelle.

Apres avoir présenté ses vœux, les meilleurs pour l’année 2019 aux étudiants, au corps professoral, aux partenaires et aux personnels, le Directeur général de l’Institut des sciences politiques, des relations internationales et de la communication (ISPRIC), Dr. Mohamed Gakou a dit que son institut n’a d’autres ambitions que d’être la meilleure école au service de l’émergence et du développement. « Il y a un dispositif à suivre dont le suivi personnalisé des étudiants, chaque étudiant ici est suivi durant tout son parcours. Il y a un baromètre de performance qui nous permet de voir là où c’est bon, là où il faut améliorer », a-t-il dit.

En termes de perspectives le plan quinquennal Ispric 2020, le DG Gakou a souligné que son institut s’engage dans la dynamique en formant les élites porteurs de solutions et d’innovations au bénéfice de nos organisations publiques et privées. C’est pour cette raison que le DG Dr. Mohamed Gakou a évoqué la quintessence de la création de nouvelles filières comme le droit foncier et l’urbanisme, les sciences criminelles, le droit des sports et le management des sports, le droit de l’homme, le développement durable. « Nous projetons également dans l’horizon 2020 d’être un institut universitaire », a-t-il révélé. A ce sens, nous aurons 4 écoles, à  savoir Ispric écoles de droit, sciences pour les relations internationales, Ispric écoles de communications, Ispric Business school (gestions), Ispric exécutives (dirigeants), a-t-il précisé.

Notons que l’Ispric dispose de trois laboratoires à savoir laboratoire des droits, des sciences de gestion et celui de la communication. Il a également 7 académies: l’académie d’intelligence économique, l’académie de la croissance personnelle et leadership, l’académie de communication, l’académie management, l’académie digitale, l’académie des droits, l’académie de langue. L’Ispric avec ses deux campus compte à son sein 6 professeurs titulaires du CAMES, 17 professeurs agrégés, plus de 30 docteurs.

Par ailleurs, au cours de ladite cérémonie il y a eu la remise des bourses aux inscrits en Master II en Droit de l’homme. Il s’agit d’Abdoulaye Doucouré, Djibril Doumbia, Breima Keita, Sékou Landouré, SalahaWagué qui ont obtenu 50% à 10% de réduction sur leur frais d’inscriptions à l’Ispric. Et les autres 5 personnes dont les partenaires ont reçu des cadeaux de la part de l’Ispric.

S.B. TRAORE

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *