Header ad
Header ad

ISPRIC 20 ans d’existence : Plus de 2200 étudiants et auditeurs formés

ISPRIC 20 ans d’existence : Plus de 2200 étudiants et auditeurs formés

Du 18 au 20 décembre 2018, s’est tenue, la 4e édition de la Semaine scientifique, culturelle et sportive de l’Institut des Sciences Politiques Relations Internationales et Communications (ISPRIC) dénommée ‘’Hard Week’’ littéralement ‘’Semaine dure’’. Cette édition qui avait pour thème: « Coopération Sud-Sud : Mutualisation des ressources pour un modèle gagnant » était placée sous le parrainage de M. AlhagieAlieu K. Jarju, Directeur général du MDI (Management Development Institute) de la République de Gambie.

Plusieurs personnalités des partenaires de l’Institut des Sciences Politiques Relations Internationales et Communications (ISPRIC) dont le représentant du Ministère de l’Enseignement supérieur de la République du Togo, Mme Gah Massan Vénumyé, Chef de la Division comptabilité de la Direction des bourses et stages ;du Directeur général de l’École supérieur de communication et de management (ESCOM)de la République du Niger, Hamadou Seini A. Nassirou, ont pris part à cette 4e édition de la Semaine scientifique, culturelle et sportive qui coïncide avec la célébration des 20 ans d’existences dudit institut, .

Disons que la Semaine scientifique, culturelle et sportive, dénommé ‘’Hard Week’’ de l’Institut des sciences politiques, des relations internationales et de la communication (ISPRIC) mis en œuvre depuis 4 ans, s’inscrit bien entendu, dans le cadre de sa mission d’œuvrer pour une dynamique d’excellence en formant des élites porteuses de solutions et d’innovations au bénéfice des organisations publiques et privées.

Le Directeur général de l’Institut des sciences politiques, des relations internationales et de la communication (ISPRIC), Dr. Mohamed Gakou a dit que son institut n’a d’autre ambition que d’être la meilleure école au service de l’émergence du développement. Il a indiqué qu’en termes de perspectives, le plan quinquennal Ispric 2020, l’Institut est dans la dynamique d’être la meilleure école d’émergence de la nation d’où la quintessence de la création de nouvelles filières comme le droit foncier et l’urbanisme, les sciences criminelles, le droit des sports et le management des sports, le droit de l’homme, le développement durable. « Nous projetons également dans l’horizon 2020 d’être un institut universitaire. A ce sens, nous aurons 4 écoles, à savoir : Ispric écoles de droit, sciences pour les relations internationales, Ispric écoles de communications, Ispric Business school (gestions), Ispric exécutives (dirigeants) », a-t-il assené. Et de confirmer qu’aujourd’hui l’Ispric avec ses deux campus compte à son sein 6 professeurs titulaires du CAMES, 17 professeurs agrégés, plus de 30 docteurs.

Lors de la cérémonie de clôture de cette semaine, Mme Gah MassanVénumyé, Chef de la Division comptabilité de la Direction des bourses et stages de la République du Togo a salué l’Ispric d’avoir invité son directeur pour cette cérémonie. Selon elle, cette activité de l’Ispric permet de consolider l’intégration africaine. Quant au parrain M. Alhagie Alieu K. Jarju, il n’a pas camouflé sa joie face à cette confiance placée à sa modeste personne en tant que parrain. Il a invité les étudiants à  persévérer vers l’excellence, le seul critère qui pourra les différencier des autres.

Par ailleurs, cette semaine a été bouclée par la remise de diplômes à 49 étudiants finalistes dont 37 de la licence et 12 du master, sous la haute présence du ministre de l’Habitat et de l’urbanisme, Mohamed Moustapha Sidibé et le Président du Comité scientifique de l’Ispric. Notons que les panels et les conférences débats ont émaillé cette semaine.

B. KONE

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *