Header ad
Header ad

Journée du volontariat français (JVF) : La 1ère édition tenue avec brio

La 1ère édition de la Journée du volontariat français (JVF) a eu lieu le lundi 14 novembre 2018, dans la salle de spectacle de l’Institut français du Mali (IFM). Organisée par France volontaires en partenariat avec le Centre national de promotion du volontariat et la Direction de l’IFM sous le thème : « Face aux crises et enjeux mondiaux actuels, quel est l’intérêt de l’ouverture au Monde pour les acteurs du volontariat ».

Présidée par le ministre de la Jeunesse, de l’emploi et de la Construction citoyenne, Amadou Koita et Mme Françoise Gianviti, conseillère de Coopération et d’action culturelle de l’Ambassade de France au Mali, a enregistré la présence d’une centaine de participants volontaires sous la houlette du représentant national de France volontaires au Mali, Koly Macalou.

Au Mali, après plusieurs crises traversées depuis 2012, le dispositif du volontariat de solidarité internationale (VSI) français a été suspendu. Toutefois quelques volontaires de solidarité internationale (VSI) ont bénéficié d’une dérogation pour une mission à Bamako, et 5 volontaires internationaux en administration (VIA) pour une mission d’engagement civil pendant 2 ans auprès de l’Ambassade de France et de l’IRD.

Dans son mot de bienvenu, le représentant national de France volontaires au Mali, Koly Macalou a expliqué les causes qui les a poussé à organiser cette 1ère édition de la Journée du volontariat français (JVF). A ses dires, cette journée permettra d’échanger autour du volontariat entre le Mali et la France. Pour la conseillère de Coopération et d’action culturelle de l’Ambassade de France au Mali, Mme Françoise Gianviti, les volontaires internationaux participent à l’action de la France dans le monde en matière culturelle et environnemental, de développement technique, scientifique et économique et d’action humanitaire.  « L’interculturel est une richesse. Maliens, maliennes, français, françaises, profitez de ces expériences pour échanger, construire, comprendre, connaitre », a-t-elle dit. A l’entendre, le programme France volontaires en partenariat avec le Centre national de promotion du volontariat, encourage la mobilité de jeunes maliens et maliennes âgés de 18 à 25 ans dans le cadre d’un Service civique en France. Avant de rassurer que l’Ambassade de France est très attachée à ce dispositif et encourage la jeunesse malienne à profiter de ces expériences.

Pour sa part, le ministre de la Jeunesse, de l’emploi et de la Construction citoyenne, porte-parole du Gouvernement, Amadou Koita a souligné que la promotion du volontariat au Mali participe à la mise en œuvre de la politique nationale de citoyenneté et du civisme et cadre parfaitement avec la vision politique du Président de la République à savoir un citoyen modèle d’où un Ministère dédié à la construction citoyenne. Et de saluer les efforts consentis par l’Ambassadeur de France au Mali, en faveur du développement du Mali notamment par la promotion du volontariat Nord-sud et sud nord, facteur de rapprochement des peuples.

En outre, cette journée a été enrichie par les témoignages des volontaires, et la table ronde autour du thème susmentionné animée par le Directeur général du Centre national de promotion du volontariat au Mali (CNPV), Sékou Oumar Coulibaly non moins volontaire, sous la modération du M. Koly Macalou.

S.B. TRAORE

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *