Header ad
Header ad

L’honorable Mamadou Diarrassouba: Un homme politique qui a l’estime des siens

L’honorable Mamadou Diarrassouba: Un homme politique qui a l’estime des siens

La politique peut se définir en son sens le plus large, comme celui de civilité ou ‘’Politikos’’ qui désigne, ce qui est relatif à l’organisation ou à l’auto gestion d’une cité, d’un état et à l’exercice du pouvoir dans une société organisée. Et ce sont les hommes et femmes politiques qui doivent se soucier en premier rang de leur entourage, leur communauté, leur localité et en général leur pays. Ce genre de politicien, est très rare dans notre pays. Néanmoins, il faut reconnaître qu’il existe des hommes et des femmes intègres qui font la politique avec la conviction, la détermination, l’engagement pour soutenir leur communauté et voire leur pays à se développer et à émerger. Dans cet article, nous avons jeté notre dévolu sur l’honorable, Mamadou Diarrassouba, député élu du cercle de Diola dans la région de Koulikoro, qui fait office de figure d’homme politique, utile à sa communauté et à son pays. 

Puisqu’il est recommandé de parler des hommes et des femmes qui sont des exemples pour la nation et qui plus peuvent et doivent être des repères pour la jeune génération. Aujourd’hui, l’honorable Mamadou Diarrassouba fait partie de ces honnêtes hommes politiques, loyaux avec certes une conviction politique sûre et mûre. Il s’est lancé dans la politique bien entendu avec comme objectif d’apporter sa pierre à l’édifice communautaire et nationale. Élu député en 2013 du cercle Diola, qui sera bientôt une région, l’honorable Mamadou Diarrassouba n’est pas à sa première mandature et tout laisse à croire que celle-ci ne serait pas sa dernière également. Cela, grâce au caractère, à la droiture et à l’honnêteté de l’homme et aussi à sa proximité avec ses électeurs. Il est loin des politiciens qui, une fois élu, oublient leur base, et pendant leur mandat n’ont pas le courage de faire des restitutions, l’un des rôles cruciaux d’un député. Diarrassouba connu pour son franc parler, n’a ménagé aucun effort pour amener des projets de développement dans le cercle de Diola. Ces actes menés et les actions posées sont visibles et ont donné le sourire aux populations bénéficiaires. Parfois, en une même semaine, l’homme laisse ses conforts à Bamako pour se rendre dans sa localité avec comme objectif d’écouter toujours ses populations et recenser leurs préoccupations afin d’apporter des solutions appropriées dans de bref délai. L’objectif de cet article  n’est pas de faire le bilan de l’honorable Mamadou Diarrassouba mais plutôt de faire comprendre que l’homme n’a d’autre souci que de voir son pays émergé. Accessible et social, Diarrassouba est toujours prêt à faire de son mieux pour aider sa communauté dans la vérité. Un baron du parti du Rassemblement pour le Mali (RPM), parti présidentiel, il fait partie des femmes et des hommes dont le président IBK porte une attention particulière.

Un baron rassembleur  

Depuis longtemps, l’honorable Diarrassouba est l’un des barons du RPM et aussi l’homme de confiance du président de la République Ibrahim Boubacar Keita. Pour son engagement en faveur de son parti, il fait le nécessaire pour consolider les acquis du parti et aussi rassembler les militants du parti. Il est déterminé pour la cause du parti. Président de la Fédération Régionale du RPM de Koulikoro il mouille le maillot pour qu’une considération et une place soit accordée au parti sur l’échiquier politique. La preuve, lors des élections présidentielles cette localité a donné une victoire éclatante au président IBK grâce aux efforts de Diarrassouba et ses compagnons. De même, l’homme est toujours déterminé pour que le RPM puisse être parmi les grands partis du Mali. Il est incontournable dans cette région. Appelé, ‘’bâtisseur’’, l’homme se bat chaque jour pour rendre la vie un peu plus meilleure aux populations de sa région et en général à l’ensemble du peuple Malien. Comme le recommande l’actualité, on peut dire que l’honorable Diarrassouba affûte ses armes pour avoir le maximum de députés lors des élections législatives prévues le 29 mars prochain pour le premier tour et 19 avril pour le second tour sur toute l’étendue du territoire nationale.

B. KONE

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *