Header ad
Header ad

Opam : Le PDG Youssouf Maïga, un grand bosseur et un visionnaire

Opam : Le PDG Youssouf Maïga, un grand bosseur et un visionnaire

Depuis un certains temps, des personnes de mauvaises volontés se réfèrent au rapport du bureau du Vérificateur général sur l’Office des produits agricoles du Mali (Opam) dans lequel il souligne les irrégularités financières de830 436 105 F CFA pendant la gestion allant de 2016 à 2019. Mais les détracteurs du PDG Maïga, doivent savoir que le montant de 721 024 780 F CFA concernant le non-reversement de recettes au Commissariat à la Sécurité Alimentaire a été justifié. Et aujourd’hui, le PDG, un jeune homme très intelligent et engagé pour son pays, est blanc comme neige.

Notre pays a du chemin à faire, car dans un pays où la méchanceté prime sur la reconnaissance et le soutien en faveur de personnes honnêtes, travailleurs et visionnaires qui aspirent à l’émergence du pays. Au Mali les cadres intègres, honnêtes, intelligents et bosseurs sont des pièces rares et de ce fait très précieux. Les quelques-uns dont dispose le pays, sont découragés et souvent contraints à abandonner leur poste à cause de la méchanceté des gens qui valent moins ou  rien. Tous les bons cadres qui travaillent dans le respect des lois, dans la rigueur pour faire avancer le pays sont combattus par des personnes de mauvaise fois qui essayent parfois de manipuler les médias pour arriver à leur fin.

C’est le cas aujourd’hui du Président directeur général de l’Opam. Ce cadre valable a laissé ses empreintes partout où il a passé dont dans les cabinets ministériels avant qu’il soit nommé PDG de l’Opam. Le jeune Maïga depuis sa nomination au poste de PDG de l’Opam, n’a ménagé aucun effort pour mettre son expertise et son expérience à la bonne marche de la structure. A  son arrivée à la tête de la structure, le bilan était sombre et c’est une des raisons pour lesquelles les autorités ont placé leur confiance en lui pour le redresser et redorer son blason.  Après constat, le jeune Maiga comme tout bon manager a procédé à restructurer les hommes et les femmes en les mettant à la place qu’il faut. Le PDG Maiga n’a eu et n’a aucun problème avec son équipe et ses employés. Aussi il fait en sorte que chacun joue son rôle et exécute les tâches confiées pour atteindre les objectifs fixés au bénéfice de la nation entière. Selon le principe du jeune PDG Maïga, c’est le travail qui réunit les hommes et les femmes qui, sous le leadership d’un chef, conjuguent les efforts afin de développer  la structure.

Par ailleurs, ces  derniers temps, certains détracteurs du PDG Youssouf Maïga ont pris à bras-le-corps le rapport du Bureau du Vérificateur général qui évoque des irrégularités financières de 830 436 105 F CFA pendant la gestion de 2016, 2017, 2018, 2019 (août). Mais, ce qui est à savoir est que le montant de 721 024 780 F CFA concernant le non-reversement de recettes au Commissariat à la Sécurité Alimentaire a été justifié. En d’autres termes, l’irrégularité y relative a été entièrement corrigée. En effet, il est grand temps que les fils et filles du Mali se donnent les mains sur la base de la vérité pour aider les cadres intègres dans leurs missions et cela pour l’intérêt de l’ensemble de la nation.

B. KONE

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *