Header ad
Header ad

Ça chauffe pour Sarri à Chelsea

Ça chauffe pour Sarri à Chelsea

Maurizio Sarri est resté seul avec ses joueurs pendant 50 minutes, après la déroute de Chelsea à Bournemouth (4-0), pour avoir une franche discussion avec ses hommes. En quittant le stade, il a aussi dû s’expliquer avec un fan des Blues mécontent.

Après un début de saison emballant, marqué par le sceau du “Sarriball”, Chelsea vit une période nettement plus difficile, symbolisée par la défaite subie mercredi soir sur la pelouse de Bournemouth (4-0), qui a fait perdre aux Blues la très précieuse 4e place. Maurizio Sarri n’avait pas caché sa colère auprès de ses joueurs après la défaite concédée à Arsenal (2-0), il y a 10 jours. Cette fois, le manager italien s’est enfermé avec ses hommes dans le vestiaire du Vitality Stadium, pour une discussion de près d’une heure, sans les autres membres du staff. “On s’est parlé comme des hommes, entre les joueurs et le manager”, a confié le défenseur César Azpilicueta.

Cette fois, Sarri n’aurait pas élevé la voix. L’ancien entraîneur de Naples aurait surtout cherché à comprendre pourquoi ses joueurs n’ont pas respecté ses consignes, en évoquant plusieurs séquences où son plan de jeu n’a pas été respecté. Il a ensuite demandé si quelque chose, dans son management, expliquait le fait que son message ne passe pas toujours au près de ses joueurs.

Plus étonnant, Sarri, après le match, n’est pas rentré en bus avec ses joueurs. Le coach des Blues a pris une voiture jusqu’à Londres. Selon le Daily Mail, c’était pour être plus tranquille afin d’étudier les raisons tactiques de cette déroute, la plus lourde défaite de Chelsea en Premier League depuis 1996. Mais le quotidien anglais y voit aussi le symbole de la scission entre le manager italien et son effectif, alors que son discours en conférence de presse au sujet de ses joueurs, notamment lorsqu’il évoque le cas d’Eden Hazard (qui n’est pas “un leader”, selon lui), est parfois assez déroutant.

Pendant le match à Bournemouth, les supporters de Chelsea ont manifesté leur colère envers certains choix de Sarri (“Tu ne sais pas ce que tu fais”, ont-ils chanté). La principale incompréhension concerne le position de N’Golo Kanté, qui évolue un cran plus haut que les saisons précédentes pour laisser Jorginho évoluer dans sa position préférentielle. Sauf que le rendement de l’international italien, que Sarri a emmené dans ses valises en partant de Naples, pose question: il est le joueur qui réalise le plus de passes en Premier League, certes, mais il n’a pas encore délivré la moindre passe décisive.

En quittant le stade, Sarri a d’ailleurs dû s’expliquer avec un fan de Chelsea mécontent, comme on peut le voir dans une vidéo du Sun. Alors que le supporter évoque une performance “dégoûtante”, “la pire” qu’il ait jamais vue, Sarri, très calme, lui présente ses excuses. “Vous avez complètement raison”, a lâché le technicien transalpin, qui n’avait peut-être pas entendu que le fan des Blues, en l’interpellant, avait réclamé sa démission. (infosports)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *