Header ad
Header ad

Récurrence de la Covid-19 : Les cours sont suspendus dans les Institutions d’enseignement supérieur

Récurrence de la Covid-19 : Les cours sont suspendus dans les Institutions d’enseignement supérieur

La deuxième vague de la pandémie à Coronavirus est entrain de laisser un mauvais souvenir. Beaucoup des cas détectés avec ses lots de morts d’hommes. Si à son premier passage au deuxième trimestre de l’année, elle a été négligée voire démentie par certains citoyens, cette fois-ci, sont nombreux ceux qui y croient. Il faut des précautions et des mesures préventives pour contrecarrer la propagation de cette maladie très dangereuse. C’est dans ce sens que le ministère de l’Enseignement supérieur et de Recherche scientifique, a pris une décision pour fermer les universités, les écoles supérieures jusqu’au 25 janvier 2021 prochain. 

En effet, l’année scolaire et universitaire a connu une perturbation qui ne dit pas son nom, à cause de la pandémie à Coronavirus. Déclenchée en Chine, en décembre 2019, elle a fait sa première apparition au Mali en mi-mars, les autorités ont décidé de fermer les écoles du primaire jusqu’au supérieur sur toute l’étendue du territoire. En plus du Coronavirus et de la grève des syndicats d’enseignants, l’année scolaire a été tant bien que mal sauvée. Si les écoles primaires et secondaires sont en congés annuelles, ce n’est pas le cas pour les Universités et les grandes écoles.

A cet effet, depuis quelques semaines déjà, le Coronavirus connait une rechute, surtout sous ce temps de froid qui pointe à horizon. Cette situation est valable pour beaucoup de pays africains qui ont été épargnés par les dégâts désastreux de cette pandémie. Face à la situation, un conseil supérieur de défense a eu lieu sur le sujet à l’issu duquel les autorités demandent avec instance de respecter les mesures sanitaires dont le lavage des mains au savon régulièrement, le porte de masque et le respect de la distanciation.

Toutefois, connues par leur fréquentation par les étudiants, qui sont nombreux, le gouvernement sous l’autorité du ministre de la tutelle, Pr. Amadou Keita, a pris une décision de suspension des cours momentanément dans les institutions d’enseignement supérieur. L’article premier de cette décision signée par le ministre Keita dit ceci : « Les cours sont suspendus dans toutes les Institutions d’enseignement supérieur au Mali, du 15 mardi décembre 2020 au lundi 25 janvier 2021, en raison de la situation sanitaire liée à la Covid-19». «Cette année a été véritablement perturbée par cette pandémie. On a fait près de 5 mois à la maison et à  peine la reprise on vient de suspendre encore les cours. On ne sait pas à quel saint il faut se vouer. Mais on regrette que nos universités publiques n’ont pas pu s’adapter avec les cours en ligne. Cette manière était une condition sine qua non pour respecter les calendriers académiques. Les autorités universitaires doivent penser à ce genre de chose pour anticiper et faire face aux challenges du moment », nous exprime Lassine Keita, étudiant à la faculté de droit.

Cependant, les autorités universitaires qui sont sans solutions aux problèmes et aux défis du moment, doivent prendre les mesures pour adopter les cours en ligne.

S.B. TRAORE

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *