Header ad
Header ad

Secrétariat général de la présidence : Sékou Traoré, un grand commis de l’État aux commandes

Secrétariat général de la présidence : Sékou Traoré, un grand commis de l’État aux commandes

Nommé en août dernier au poste de Secrétaire général adjoint du Secrétariat général de la présidence, le jeune magistrat Sékou Traoré, doté d’une qualité extraordinaire pour servir la nation, vient d’être nommé Secrétaire général avec rang de ministre par le décret N’2020-0069/PT-RM du 28 septembre 2020. Pendant plusieurs années, le nouveau Segal de la présidence a prouvé ses talents, ses savoirs et savoir-faire au bénéfice de l’administration à travers plusieurs postes dans différents ministères.

Depuis son jeune âge, Sékou Gaoussou Traoré fut remarqué par son assiduité, son sérieux et son endurance à l’école. Il n’a mélangé aucune autre chose à l’étude raison pour laquelle il faisait partie des meilleurs élèves. Cette attitude de Sékou est restée intacte de l’école primaire passant par le lycée jusqu’à l’université. Ambitieux et grand défenseur des causes des êtres humains et de la nation, Sékou Traoré après avoir décroché son baccalauréat avec mention, décline les bourses de l’extérieur et part s’inscrire à la Faculté des sciences juridiques et économiques (FSJE). Là-bas, les camarades ont le souvenir d’un jeune très brillant qui parvenait à assimiler avec aisance les différentes notions de droit. Dans le sillage de son cursus universitaire comblé, le jeune Sékou Traoré a passé par un cabinet de notaire avant d’être admis au concours de la magistrature. Un musulman dévot, Sékou Traoré est devenu un juge d’instruction. Au Mali, ils sont nombreux les populations qui estiment qu’il est difficile d’être juge et croyant, car le métier est sapé par la corruption et la fraude. On estime que la justice est toujours en faveur de celui qui a la poche lourde ou le bras long. Sékou Traoré, jeune magistrat a fait l’exception. Pendant son parcours au tribunal notamment en Commune II il a laissé les traces.

Ainsi, dans le quartier de Médina Coura où il a passé toute son enfance dans leur grande famille, les habitants de ce quartier ont découvert le jeune Traoré par son attachement à la religion. « Sékou Traoré est un jeune exceptionnel. Il avait deux choses à son enfance, la pratique des cinq prières de la religion musulmane dans la mosquée et l’étude. C’est un jeune respectueux de tous», nous témoigne une connaissance du nouveau Secrétaire général de la présidence. Modeste qu’il est, Sékou Traoré n’aime pas se montrer en encore moins se vanter. D’ailleurs, partout où il a passé, ses collaborateurs, ses collèges lui ont remarqué un caractère de modestie et de respect.

La nomination de Sékou Traoré, un magistrat excellent, aujourd’hui au poste de Secrétaire général de la présidence n’est autre que les efforts consentis par l’homme et les remarques faites par ses hiérarchies. Ce grand commis de l’État, pourra sans ambages relever les défis colossaux qui l’attendent surtout en ce moment crucial pour l’histoire de notre pays. Il serait l’un des piliers pour épauler le Président de la Transition, Ba N’Daw dans la gestion présidentielle de la transition. Très talentueux, le jeune Sékou Traoré ne ménagera aucun effort pour mettre ses expériences acquises au fi des années à redorer le blason du secrétariat général de la présidence.

Par ailleurs, il est à rappeler que Sékou Traoré a fait une dizaine d’années dans les cabinets ministériels, ce qui veut dire qu’il est un vétéran au sein de l’administration malienne. Il fut un Conseiller technique au Ministère des Maliens de l’extérieur sous ATT, Conseiller technique du ministre de la Justice Malick Coulibaly pendant la transition de 2012. Dans ce ministère il est reconduit par les différents ministres jusqu’à l’arrivée de Mohamed Ali Bathily, où il est nommé  Conseiller technique au Ministère des Domaines et des affaires foncières. Avant de revenir au Ministère de la Justice sous Mme Sanogo Aminata Mallé en tant Chef de Cabinet. En 2016, il fut nommé conseiller technique chargé des questions juridiques au Ministère de l’Economie et des Finances par Dr. Boubou Cissé et avant d’être nommé chef de Cabinet au ministère délégué chargé du Budget en 2019.

B. KONE

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *