Header ad
Header ad

Situation des maliens résidants à l’Angola :   80% des 30 000 maliens sont irréguliers

Situation des maliens résidants à l’Angola :   80% des 30 000 maliens sont irréguliers

Le Secrétaire général du Ministère des Maliens de l’extérieur, non moins le Président du Comité national de crise, Mamadou Diaby  a animé, le jeudi 15 novembre 2018, une conférence de presse, dans la salle de conférence dudit département. L’objectif était de parler de la situation des maliens résidants en Angola qui sont confrontés au problème d’expulsion initiée par les autorités angolaises.

Le Président du Comité national de crise, Mamadou Diaby a rappelé que les autorités angolaises ont initié deux opérations, à savoir l’opération ”Transparence” et celle de ”RESGATE” lesquelles visent à expulser  les étrangers exploitants  leur diamant frauduleusement et aussi les étrangers qui exercent les activités illicites sur le territoire angolais. Selon lui, au cours de ces opérations les maliens résidants en Angola ont été touchés dont une quarantaine détenus dans la prison de Trinta. Informées par la situation, les autorités maliennes, préoccupées du bien-être de ses compatriotes, ont mis en place un Comité national de crise composé des associations et aussi des cadres des départements ministériels, pour en faire face. Suite aux  démarches plusieurs détenus ont été libérés et parmi eux beaucoup ont regagné le pays soit à leur propre frais soit au frais de l’État, a-t-il expliqué.

Et de préciser que ceux qui sont rentrés au pays par leur propre moyen ou au frais de l’État vont tous bénéficier du budget spécial d’investissement afin qu’ils puissent mener des activités lucratives. «Le retour au pays se fera par le consentement de nos compatriotes, l’État n’a droit de forcer personne à  retourner», a souligné le Président Diaby et de regretter qu’en Angola il y a plus de 30 milles maliens dont plus de 80% sont dans des situations irrégulières. «Il y a certains maliens qui sont détenteurs de papier des autres pays, cela complique encore leur situation pour avoir le document de retour au pays », a-t-il révélé. Notons qu’au cours de cette conférence le cas similaire des maliens résidants au Mauritanie a été évoqué et le Président Diaby a rassuré que le Gouvernement du Mali est à pied d’œuvre pour prendre toutes les dispositions en vue de protéger et assurer la sécurité des compatriotes et de leurs biens partout où ils sont.

Par ailleurs, il est à souligner que le nombre de maliens vivants à l’extérieur du pays s’estime à plus de 4 millions de personnes.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *