Header ad
Header ad

Sondage : Emmanuel Macron enraye sa chute, Marine Le Pen toujours en hausse

Sondage : Emmanuel Macron enraye sa chute, Marine Le Pen toujours en hausse

LE SCAN POLITIQUE – La crise des «gilets jaunes» profite à la présidente du RN qui engrange de bons scores dans un sondage Ifop-Fiducial. Le président de la République, qui lance son grand débat, remonte timidement.

Bon début d’année pour Marine Le Pen. La crise des «gilets jaunes» lui profite: elle engrange de bons scores dans les sondages sans même prendre la parole. Après avoir gagné deux points début janvier, sa popularité progresse de cinq points supplémentaires dans l’enquête de l’Ifop-Fiducial pour Paris Match et Sud-Radio, pour atteindre 33% d’opinions favorables.

La présidente du Rassemblement national gagne des points dans toutes les catégories socioprofessionnelles. Elle séduit les ouvriers en gagnant 12 points dans cette catégorie socioprofessionnelle (52%). Elle progresse dans les mêmes proportions chez les personnes sans diplômes (55%), gagne 6 points chez les employés (40%), 10 points chez les professions intermédiaires (27%) mais également auprès des électeurs de communes rurales (34%, +7) et les électeurs de François Fillon (25%, +11). Elle fait jeu égal en terme de popularité avec Jean-Luc Mélenchon (33%) et devance Laurent Wauquiez (31%, +2) et Emmanuel Macron (30%, +4). Elle sort gagnante de la séquence avec un gain de six points en deux mois contre zéro pour Jean-Luc Mélenchon et deux de perdus pour Laurent Wauquiez.

» LIRE AUSSI -Le Rassemblement national abandonne la sortie de l’euro

Rassemblement national : premier parti de France ? – Regarder sur Figaro Live

En hausse, Macron continue son opération séduction à droite

Emmanuel Macron enraye sa chute dans cette enquête réalisée avant le lancement du grand débat national. Le chef de l’État, toujours confronté à la mobilisation des «gilets jaunes», gagne quatre points de popularité en janvier. Dans le détail, un tiers des Français disent avoir une «bonne opinion» d’Emmanuel Macron. Le locataire de l’Élysée doit surtout ce regain de popularité aux (…) Lire la suite sur Figaro.fr

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *