Header ad
Header ad

UNTM-Gouvernement : Les accords trouvés et le préavis de grève levé

UNTM-Gouvernement : Les accords trouvés et le préavis de grève levé

Suite à un préavis de grève de 120 heures allant du 11 au 15 février 2019, des négociations ont eu lieues entre le Gouvernement et la centrale Syndicale UNTM. Selon Djimé Kanté, Secrétaire Général Adjoint du Comité Syndical du CHU-Gabriel TOURE, les discussions pour aboutir à des accords ne sont pas faciles.

«  En ma qualité de Syndicaliste, je sais que les discussions ont été très intéressantes mais chaudes. Il est souvent facile de critiquer les négociateurs syndicaux quand on ne participe pas aux débats. L’accord trouvé est à saluer. Ça évite à notre pays de souffrir davantage », a-t-il dit.

Notons qu’au cours des rencontres entre le bureau central de l’UNTM et le Gouvernement, les engagements ont été respectés. Il s’agit de la reprise des activités du train de Bamako à Dakar à partir d’août 2019, les travailleurs des rails remis dans leur droit. Le prix de la viande, du riz et d’autres produits connaîtront une baisse à partir de mars 2019, le coût de l’électricité maîtrisé et de nouveaux branchements effectués. Pour 15, 481 milliards, 8600 jeunes seront recrutés en 2019. Pour plus de justice et d’équité l’âge de départ à la retraite sera rallongé de 3 ans pour ceux qui le souhaitent.

« Une société civile forte et unie, voilà tout ce qu’il faut pour sortir le Mali de ce gouffre dans lequel nous avons tous contribué à l’y enfoncer. Osons revendiquer nos droits ne serait-ce que pour obliger nos gouvernants à plus d’efficacité et de rigueur dans la gestion de nos maigres ressources. Ce pays n’est pas pauvre. Une équitable répartition de ses richesses avec moins de détournements, d’affairisme et de népotisme et tout ira bien », a-t-il assené. Et de renchérir que réclamer son dû, ce n’est pas méchant et ce n’est pas non plus être contre un régime.

« Toutes mes félicitations aux négociateurs, au BE de l’UNTM, à l’ensemble des travailleurs pour le suivi du 1er mot d’ordre de grève qui en est pour beaucoup dans ce résultat. Merci au Gouvernement d’avoir compris qu’il fallait céder face à des travailleurs unis et déterminés », a-t-il souligné.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *