Header ad
Header ad

14ème Conseil des Ordres des Architectes du Mali : Le rassemblement des architectes au cœur des échanges

14ème Conseil des Ordres des Architectes du Mali : Le rassemblement des architectes au cœur des échanges
Le siège du Conseil national du patronat du Mali (CNPM) a abrité, le samedi dernier, la 14Conseil des ordres des architectes du Mali, placé sous le thème : « Rassemblement des architectes autour de la promotion de l’architecture ; rassemblement des ordres professionnels du BTP du Mali dont l’ordre des architectes est l’ainé pour mieux servir le Mali ». C’était sous la présidence du chef de Cabinet du ministre de l’habitat et de l’urbanisme, Moussa Maiga en présence du Président de l’ordre, Cheick Saadbou Moussa Kanté, architecte agrée et des membres de l’ordre des architectes. 

L’ordre du jour de cette assemblée générale était fixé sur la valorisation de la profession; la facilitation de l’obtention du permis de construire ; la lutte contre l’exercice illégal; la formation initiale et la formation continue; l’application du barème; la sauvegarde et la mise en valeur du patrimoine culturel.

« Nous avons mis ce mandat sous le signe du rassemblement, du rassemblement de l’ensemble des architectes d’une part et de l’ensemble des autres ordres du BTP d’autres part. Nous avons des difficultés endogène et exogène, pour des problèmes endogènes, nous avons la signature de complaisance », a dit le Président de l’Ordre, Cheick Saadbou Moussa Kanté dans son intervention. « Nous avons certains problèmes, il y a certains architectes qui ont refusé de travailler, ils ne font que signé le plan fait par d’autres, nous allons combattre cela. Nous avons un souci de mobilisation, certains architectes n’assistent pas aux assemblées; ils ne donnent pas leur avis par rapport au document que nous allons valider alors qu’un ordre professionnel à besoin de tous ces membres pour aller de l’avant. Aussi, sur le plan sous régional et international les textes ont été revus, le Mali n’arrive pas à s’aligner à la nouvelle loi en vigueur qui régit la profession d’architecte », a-t-il énuméré. Le Président Kanté a souligné ainsi qu’il y a des problèmes de conduite, parce que les gens construisent n’importe comment sans permis de construire. Avant d’appeler l’Etat à prendre ses responsabilités afin que ce secteur soit sain pour le bonheur du Mali.

Pour sa part, le représentant du ministre de l’habitat et de l’urbanisme, Moussa Maiga, a invité les architectes à une prise de conscience collective qui est nécessaire pour faire avancer le secteur du BTP. Selon lui, tous les acteurs du secteur doivent s’assumer pour honorer les engagements que chacun dans son rôle a pris à l’endroit de ses concitoyens, pour assurer la prise en compte de leurs contraintes et préoccupations. A ses dires, le Ministère a pu mettre en place un cadre de concertation des services et organisation professionnelle du secteur du bâtiment et des travaux publics. Il s’agit, selon lui, de rendre opérationnelle les sujets évoqués notamment l’efficacité de la carte professionnelle de l’architecture, l’aboutissement de la transposition dans la législation nationale de la directive de l’UEMOA, relative à la libre circulation et à l’établissement des architectes ressortissants des pays membres de l’UEMOA.

TRAORE

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *