Header ad
Header ad

Conflit intercommunautaire : Dr. Oumar Mariko s’indigne contre l’incapacité du régime d’IBK

Conflit intercommunautaire : Dr. Oumar Mariko s’indigne contre l’incapacité du régime d’IBK

Au cours d’une conférence de presse, tenue la semaine dernière, dans son siège, le Président du parti Solidarité Africaine pour la Démocratie et l’Indépendance (SADI), Dr. Oumar Mariko a donné son avis sur certaines questions d’actualités du pays. Il s’agit notamment de la situation politique nationale et l’attitude du parti SADI vis-à-vis de la prorogation du mandat des députés. C’était en présence des députés du parti SADI.

Selon le Président du parti Solidarité Africaine pour la Démocratie et l’Indépendance (SADI), Dr. Oumar Mariko, lui-même député, sur la question de prorogation du mandat des députés, son parti a décidé de suspendre ses activités au sein de l’Assemblée nationale actuelle pour passer à un travail de concertation auprès des populations des zones (Kolondièba, Niono, et Koutiala) dans lesquelles ils ont été élus d’une part, d’autre part de préparer le congrès du parti pour déterminer la marche à suivre. Selon lui, cela leur permettra de connaitre leur sort c’est-à-dire renoncer d’être député avec la législature prolongée illégalement et ou bien de continuer avec les travaux avec elle.

Concernant, le problème du Centre, l’honorable Mariko estime qu’en réalité il n y a pas de conflit inter communautaire en République du Mali, il y a une démarche forcenée de la part de l’Etat de Soumeylou Boubeye Maiga et D’Ibrahim Boubacar Keita a semé les germes d’un conflit intercommunautaire. « Ce génocide qui ne dit pas son nom, contre des populations aujourd’hui peulh, qui sont perçu comme  rebelle, et tout peulh doit être abattu voilà la philosophie qui a dominé ce pays-là », signale-t-il. Selon lui, c’est le moment de construire une armée, la rendre opérationnelle, l’inculquer les valeurs de la République, de la démocratie, le respect du peuple, développer les services de sécurité, la gendarmerie, la police. Mais, ils ont préféré sous-traiter  la violence de l’Etat à des communautés pour les dresser les unes contre les autres.

En sus, selon lui, ils ont détruit l’économie nationale, IBK et ses hommes sont capables de tout faire, de tout vendre pour leurs petits intérêts. Ils sont capables de criminalité, soutient Dr. Mariko et d’affirmer que nous vivons dans cette situation aujourd’hui.

F. COULIBALY

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *