Header ad
Header ad

PROJES : Plus de 20 milliards de CFA pour stabiliser le centre du pays

PROJES : Plus de 20 milliards de CFA pour stabiliser le centre du pays

Dans le cadre de renforcer la création d’emplois et de revenus dans le cendre du Mali, le gouvernement du Mali en collaboration avec l’Union Européenne avec l’appui de la GIZ, ont procédé au lancement du Programme Jeunesse et Stabilisation (PROJES) dans les régions de Ségou et Mopti, dont l’objectif est de promouvoir la stabilisation et le redressement socio-économique au centre du Mali. La cérémonie d’ouverture était présidée par le ministre de l’administration territoriale et de la décentralisation, Mohamed Ag Erlaf, qui avait à ses côtés, l’ambassadeur de l’union Européenne au Mali, Alain Holleville, du directeur programme du PROJES, Jean Philippe, du représentant du GIZ, Jugen Kach et des invités remarquables.

Le représentant du GIZ, dira dans son intervention que le PROJES a été financé par l’UE et mise en œuvre par la GIZ coopération Allemande, pour intervenir dans le centre du Mali enfin de stabiliser cette région à la potentialité importante. « Nous commencions avec la réalisation et la concrétisation de ce projet, qui saura répondre au défi et au besoin des populations », estimera-t-il.

Pour l’Ambassadeur de l’Union Européenne au Mali, Alain Holleville, ce programme, d’un montant de près de 20 milliards de FCFA, vise à soutenir les efforts du Mali dans la stabilisation des régions du centre, Mopti et Ségou. A l’en croire, le PROJES fait partie des 11 projets financés dans le cadre du Fonds Fiduciaire d’Urgence de l’UE pour l’Afrique pour un montant total de 191,5 millions d’Euros (125.6 milliards de FCFA). D’une durée de 36 mois, le PROJES doit apporter une réponse forte dans les zones affectées par les conflits inter et intra-communautaires, indiquera-t-il. Et de préciser que le projet qui débutera en 2019, couvre divers domaines : l’hydraulique, l’éducation, la santé, mais également le soutien à des activités économiques.

En prenant la parole pour son discours d’ouverture, le ministre de l’Administration territoriale, Mohamed Ag Erlaf, annoncera que le gouvernement du Mali et l’Union Européenne, ont convenu depuis quelques mois d’élaborer et de mettre en œuvre un programme de soutien à la paix et au développement économique dans les régions de Mopti et de Ségou, ce projet favorise singulièrement les jeunes pour la création d’opportunité d’emploi et de génération de revenu. « Le gouvernement du Mali mettra tout en œuvre pour permettre au programme de leur offrir les alternative, des alternative à l’immigration clandestine et à la radicalisation qui mettent inutilement leur vie en péril », soulignera-t-il.

COULIBALY

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *